Un navire de guerre de la Flotte du Pacifique amorce des opérations en Asie Pacifique

Nouvelles de la Marine / Le 18 août 2016

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Vancouver est parti de Pearl Harbor aujourd’hui pour mener des opérations dans la région de l’Asie‑Pacifique dans la foulée du succès de l’exercice RIM OF THE PACIFIC (RIMPAC), le plus important exercice maritime international. Il participera entre autres à l’exercice KAKADU, un exercice interarmées biennal organisé par la Marine royale australienne, et à l’opération WESTPLOY 16, un déploiement visant non seulement à créer de solides liens entre la Marine royale canadienne (MRC) et les marines des pays de l’Asie‑Pacifique, mais aussi à faire la promotion de la paix et de la sécurité dans la région.

« Le Canada est fier des réalisations du NCSM Vancouver durant l’exercice RIMPAC. Le navire s’apprête maintenant à participer à des opérations dans le Pacifique dans le cadre desquelles son équipage s’emploiera à resserrer les liens et à renforcer l’interopérabilité avec les pays d’Asie‑Pacifique, dont l’Australie, l’Indonésie, le Vietnam et la Nouvelle‑Zélande, » a souligné le commodore Jeff Zwick, commandant de la Flotte canadienne du Pacifique. « Durant ce déploiement, le NCSM Vancouver sera un excellent ambassadeur du Canada en mettant en évidence le professionnalisme du personnel de la Marine royale canadienne et en démontrant les capacités renforcées de nos navires de guerre modernisés de la classe Halifax tout en permettant à plus de 200 marins de suivre un entraînement réaliste et essentiel. »

Au total, vingt pays participent à l’exercice KAKADU, qui vise à améliorer et à renforcer la compréhension et l’interopérabilité mutuelles au moyen d’une série d’activités d’entraînement graduel. L’exercice permettra au NCSM Vancouver et à son détachement aérien de CH124 Sea King de mettre à l’essai et d’améliorer la capacité opérationnelle de combat des navires de la classe Halifax après la mise à jour de l’équipement dans le cadre du projet de modernisation des navires de classe Halifax et de prolongation de la vie utile. Durant l’exercice KAKADU, le NCSM Vancouver démontrera ses capacités avancées d’artillerie de surface conçues pour mieux protéger les marins et les navires de guerre qui mènent des opérations dans les eaux littorales.

Après l’exercice KAKADU, le NCSM Vancouver participera à des exercices dans le cadre de l’opération WESTPLOY 16, lesquels permettront au navire de guerre de prendre part à des entraînements aux côtés de marines étrangères et de visiter plusieurs pays de la région d’Asie‑Pacifique. L’Op WESTPLOY 16 est une occasion idéale pour la MRC de tisser et de maintenir des relations de coopération essentielles pour assurer la sécurité des couloirs de navigation et la sûreté des océans.

Les opérations dans la région de l’Asie‑Pacifique sont cruciales pour tisser des liens et resserrer les relations entre la MRC et les pays idéologiquement proches. La participation du NCSM Vancouver souligne l’importance stratégique de la région de l’Asie‑Pacifique, témoigne de l’accroissement de l’intérêt international dans la région et est une occasion de mener des opérations aux côtés des marines partenaires.