Un membre de la Réserve navale de Winnipeg reconnu pour son excellence académique et son engagement envers sa communauté

Galerie d'images

"Bravo Zulu" / Le 15 avril 2015

Chaque semaine, nous célébrons les exploits des hommes et des femmes de la Marine d’un bout à l’autre du pays.

Nous utilisons pour ce faire la formule traditionnelle de la marine pour marquer un travail bien fait…

…Bravo Zulu!


Bravo Zulu au matelot-chef (Matc) Diego Mendoza, qui a reçu la prestigieuse Médaille de distinction du lieutenant-gouverneur du Red River College lors d’une cérémonie tenue le 15 février 2015.

Communicateur naval/maître divisionnaire à la Réserve navale de Winnipeg, NCSM Chippawa, le Matc Mendoza a été récemment diplômé du programme Chemical and Biosciences Technology du Red River College – ayant obtenu la moyenne pondérée cumulative (GPA) la plus élevée de sa classe.

Chaque année, la Médaille de distinction du lieutenant-gouverneur est décernée à quatre stagiaires au maximum qui, selon l’établissement, « allient bonne réputation, bons résultats scolaires et techniques et participation aux activités du collège et/ou de la collectivité ». Employé actuel du Service des eaux et des déchets de la Ville de Winnipeg, le Matc Mendoza a excellé dans ses carrières militaire et civile.

Marin à temps partiel pendant plus de 10 ans, il a participé aux activités de la MRC menées dans le cadre de l’opération LENTUS – l’intervention des FAC lors des inondations au Manitoba – et à quatre exercices de la Réserve navale. Au cours des cinq dernières années, il a été le président du mess des matelots-chefs et des matelots de Chippawa, organisant des évènements et mobilisant son équipe à la collecte de fonds pour les œuvres de bienfaisance locale.

Né au Salvador, le Matc Mendoza immigre au Canada avec sa famille en 1993 après des années de troubles civils. Parmi ses nombreuses réalisations, mentionnons l’obtention du baccalauréat en sciences de l’Université du Manitoba et l’obtention de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, en 2012.