Trouver la juste mesure - Les Musiques font connaître la Marine aux Canadiens

La Vigie - Printemps 2014 / Le 24 avril 2014

Par Darlene Blakeley

Pendant que la frégate appareille en vue d’un long déploiement à l’étranger, le son triomphal de la Musique de la Marine retentit dans tout l’arsenal. Parmi les sourires et les pleurs des personnes qui disent adieu à leur proche, les notes cuivrées élèvent les esprits et apportent une aura festive au départ.

Il s’agit de l’une des tâches traditionnelles d’une Musique. Les musiciens professionnels en uniforme de la marine des Musiques de la Marine royale canadienne (MRC) s’acquittent de devoirs variés et complexes rattachés aux cérémonies militaires qui touchent tous les aspects de la vie dans la marine et qui permettent également de faire connaître la Marine aux Canadiens par la tenue de divers évènements.

Les deux Musiques de la Force régulière – Stadacona à Halifax et Naden à Esquimalt (C.-B.) – ont une riche histoire de musique militaire qui remonte à des décennies. Cette année, les deux Musiques célèbreront leurs 74 années de service.

Par ailleurs, la Musique nationale de la Réserve navale, active durant l’été, est composée de musiciens des divisions de la Réserve navale NCSM Montcalm (Québec), York (Toronto), Star (Hamilton), Tecumseh (Calgary) et Chippawa (Winnipeg).

Les Musiques Stadacona et Naden donnent chaque année près de 200 représentations - dîners militaires, défilés, gardes d'honneur, réceptions, concerts dans les écoles, festivals et campagnes de financement pour des organismes de bienfaisance. Outre l’harmonie complète, les Musiques Stadacona et Naden comptent chacune une sélection d’autres répertoires tels que les quintettes à cuivres, les petits ensembles de jazz, les solistes et les musiques de défilé.

« Notre présence aux évènements contribuent à créer un air d’apparat, à insuffler un sentiment de fierté nationale et à renforcer la solide réputation de nos militaires. De plus, les Musiques sont souvent présentes lors des escales de nos navires dans des ports locaux ou internationaux, mais également lorsque des navires d’autres marines accostent au Canada. Une telle présence aide à établir des liens immédiats et chaleureux avec les personnes présentes, car la musique est un langage international qui transcende les frontières et les formalités », affirme le maître de 2e classe Michael Tutton, tromboniste de la Musique Stadacona.

Halifax possède une riche histoire de musique militaire, qui commence avec les groupes de musique d’appui à la garnison et à la flotte, dont l’origine remonte à la fondation de la ville en 1749. La Musique Stadacona a été créée en 1940 lorsque la ville participait à la préparation des convois pour effectuer la traversée de l’Atlantique durant la Seconde Guerre mondiale. Au fil des ans, elle est devenue une digne ambassadrice de la MRC, montrant la fierté du Canada et les traditions du service.

« La beauté de la Musique de la marine, explique le M 2 Tutton, réside dans le fait qu’elle est entièrement mobile et prête à être déployée sans délai. Nous faisons connaître la MRC aux Canadiens en nous rendant dans leurs villes, en jouant dans leurs écoles ou en défilant dans leurs rues. La Musique est extrêmement polyvalente. Un quatuor de jazz à bord d’un navire peut jouer dans tous les ports; une Musique à bord d’un autocar est en mesure de communiquer avec les Canadiens dans toutes villes et localités où elle se rendra. Les Forces armées canadiennes (FAC), et plus précisément la MRC, ne disposent d’aucun autre moyen pour avoir un tel impact sur les Canadiens, peu importe l’endroit où ils vivent. »

Depuis sa création en 1940 sur la côte Ouest, la Musique Naden remonte le moral du personnel militaire et civil grâce à des concerts, des spectacles de danse et des centaines d’émissions de radio, mais aussi en jouant lors des cérémonies de la base, des messes militaires et des défilés publics mensuels dans les rues de Victoria et de Vancouver. La Musique a également aidé le gouvernement à recueillir des fonds destinés à l’effort de guerre grâce aux innombrables campagnes de souscription aux obligations de guerre menées dans l'Ouest canadien.

Au cours des décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, la Musique Naden a continué à représenter les FAC en Colombie-Britannique et au Canada, recevant un accueil élogieux pour ses prestations lors d’évènements tels que la Pacific National Exhibition et la Coupe Grey, la régate de Kelowna, les Klondike Days d’Edmonton et le Stampede de Calgary. Au chapitre des voyages à l’étranger, la Musique Naden est devenue ambassadrice du Canada grâce à ses prestations lors de divers évènements : exposition universelle de 1970 à Osaka au Japon; accompagnement du NCSM Provider et de la 2e Escadre canadienne de destroyers dans le cadre d’une tournée des Fidji, de la Nouvelle-Zélande et l’Australie en 1972; et participation à une visite historique à Vladivostok, en Russie, en 1991.

La Musique Naden aide aussi les bureaux de recrutement des FAC dans leurs efforts visant à joindre les jeunes Canadiens grâce aux concerts dans les écoles. La Musique manifeste son soutien aux collectivités locales en jouant un rôle actif dans les collectes de fonds au profit d’organismes sans but lucratif, tels que la Collecte de jouets de Noël de l’Armée du Salut, le Centre de ressources pour les familles des militaires et Centraide Canada.

Selon le lieutenant de vaisseau Matthew Clark, directeur musical, la mission de la Musique Naden est de « tirer parti du pouvoir, de l’émotion et de l’inspiration de la musique afin d’insuffler aux Canadiens un sentiment de fierté à l’égard de la Marine, des FAC, du ministère de la Défense nationale et de la nation. »

Il rappelle également que la Musique représente l’histoire et le patrimoine de la MRC. « À l'époque de la navigation à voile où les marins chantaient des chansons de marins traditionnelles pour aider à assurer la coordination des lignes d'attrape et des cordages de voile; cela constituait également une méthode de transmission orale de l’histoire et du folklore au sein de la Marine elle-même. La chanson permettait également de passer le temps et de distraire de la routine ordinaire de la vie à bord des navires. »

Les personnes qui intègrent aujourd’hui les Musiques de la MRC sont des musiciens professionnels hautement qualifiés et expérimentés provenant de toutes les régions du pays. Il est rare qu’un musicien joigne les FAC sans détenir un baccalauréat en musique; et la plupart des musiciens sont titulaires d’une maîtrise en musique. Parmi les établissements représentés figurent des institutions célèbres, telles que la Julliard School of Music, la Eastman School, l’université de New York, l’université McGill, l’université de Miami et l’université de Toronto.

En dehors du milieu universitaire, les musiciens de la MRC possèdent une vaste expérience de tous les aspects de la scène musicale. « Bon nombre de musiciens qui entrent dans les FAC ont participé à des tournées avec des artistes de calibre international, ont joué dans de grands orchestres symphoniques en Amérique du Nord et ont travaillé comme musiciens de jazz ou musiciens commerciaux à bord de navires de croisière et dans des studios d’enregistrement. En ce qui concerne la sélection, il existe un processus d'audition rigoureux auquel le nouveau musicien doit se soumettre avant d’intégrer une Musique. Les auditions sont très compétitives », explique le M 2 Tutton.

« Les musiciens de la Marine sont très fiers de leur travail et savourent les réactions positives de l’auditoire, ajoute le Ltv Clark. Un morceau qui semble toujours évoquer une réaction spéciale est la marche officielle de la Marine royale canadienne « Cœur de chêne ». De nombreuses personnes m’ont parlé de leurs souvenirs de leur départ en mer pour des missions prolongées, faisant des signes d'adieu de la main et écoutant la Musique Naden interpréter cette pièce sur le quai. Elles me disent également combien elles étaient fières d’entendre à nouveau la Musique Naden à leur retour au pays. »

Il ne fait aucun doute que la musique rassemble les gens, et les Musiques Stadacona et Naden doivent faire montre d’un talent unique pour promouvoir la Marine, tout en offrant une expérience agréable aux civils et aux marins. « La capacité de divertir et de toucher les cordes les plus sensibles du public canadien trouvera toujours une réponse positive et très humaine », affirme le Ltv Clark.