Profil du marin : L’enseigne de vaisseau de 1re classe Abhi Saxena

Nouvelles de la Marine / Le 8 juin 2021

L’enseigne de vaisseau de 1re classe (Ens 1) Abhi Saxena, officier de guerre navale, s’est joint à la Marine royale canadienne en 2017 et est devenu sous-marinier en 2021.

« J’ai choisi de devenir sous-marinier parce que, à mes yeux, c’était ma chance de faire mes preuves, c’était quelque chose qui témoignait d’une acuité, d’une précision et d’un calibre supérieurs », explique-t-il. « J’ai été captivé par la technologie, par l’approche intégrale du combat, par l’aspect feutré et par tout le reste. »

« J’ai choisi de devenir sous-marinier après m’être entretenu avec d’autres sous-mariniers et après avoir observé leur manière d’être et leurs connaissances. J’ai estimé qu’ils se distinguaient des autres. Je voulais me montrer capable et digne de confiance aux yeux d’un groupe de militaires d’élite qui chérissent par-dessus tout la compétence, le devoir, l’abnégation et le courage. »

Pour l’Ens 1 Saxena, le meilleur du milieu des sous-marins, ce sont les sous-mariniers.

« Je sais bien que c’est pratiquement un cliché de dire que son équipage est le meilleur du domaine, et que statistiquement c’est tout simplement impossible que ce soit le cas pour tout le monde. Il reste que dans mon cas, les statistiques sont de mon côté. Mes collègues sont ce que je préfère dans la vie de sous-marinier. Je suis reconnaissant à tous ceux qui sont mes égaux et à ceux qui me dépassent de rendre mon travail tellement plus agréable. »

L’Ens 1 Saxena compare l’appartenance à la Force sous-marine au programme de l’espace, car les sous-marins sont ce qu’il y a de plus proche du vol spatial de longue durée.

« Mon emploi me paraît être l’une des professions les plus ‘cool’ qui soient. »

Quand il part en mer, l’Ens 1 Saxena emporte toujours sa musique et des livres, car ils lui donnent la possibilité de passer à un autre plan et de se détendre, c'est-à-dire de laisser son emploi derrière lui pendant ses moments de repos.

À ceux qui envisagent de devenir sous-mariniers, l’Ens 1 Saxena signale que la persévérance et la détermination les mèneront beaucoup plus loin dans cette profession que leurs seules compétences professionnelles.

« D’après ce que je sais des sous-mariniers, ils préféreront intégrer à leur équipe un nouveau membre discipliné et travailleur avec peu d’expérience qu’une superstar qualifiée mais trop pleine d’elle-même. »