PM 1 Line Laurendeau : Adore l’aventure que lui procure une carrière au sein de la MRC

Nouvelles de la Marine / Le 8 mars 2021

Le premier maître de 1re classe (PM 1) Line Laurendeau est originaire de Saint-Jean-Port-Joli, village situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, dans la région de Chaudière-Appalaches au Québec. Elle s’est enrôlée dans la Marine royale canadienne (MRC) il y a plus de 27 ans en souhaitant faire une différence.

« J’adore l’aventure et les voyages, et la MRC me donne l’occasion de faire les deux, tout en me permettant de faire une différence au pays et à l’étranger », dit-elle.

Actuellement, le PM 1 Laurendeau est employée à la Base des Forces canadiennes Esquimalt, en Colombie-Britannique, en tant que chef de la Branche des services de l’administration de la base.

« Mon rôle est très important dans mon unité. J’ai la possibilité d’encadrer nos futurs dirigeants, de soutenir l’unité et d’être exposée à un milieu auquel je n’ai pas encore été exposée jusqu’à présent dans ma carrière. »

Pour souligner sa diligence, sa loyauté et son dévouement, elle est nommée à l’Ordre du mérite militaire en 2014.

Opératrice de sonar de métier, le PM 1 Laurendeau a non seulement maîtrisé sa profession, mais a également servi au sein de la MRC dans de nombreuses autres fonctions, comme instructrice de recrues, conseillère régionale des cadets, coordinatrice de la formation et opératrice en chef du SONAR à la Flotte canadienne du Pacifique.

Lorsqu’on l’interroge sur le plus grand défi auquel elle a fait face au cours de sa carrière, le PM 1 Laurendeau répond :

« Mon plus grand défi a été de m’adapter à un nouveau milieu de travail où j’ai dû apprendre à communiquer en anglais alors même que j’exerçais mes fonctions. De plus, le fait d’être nouvelle à Victoria m’a permis de rencontrer de nouveaux amis et collègues. »

 

Pour surmonter ce défi, elle s’est tournée vers ses collègues afin d’obtenir leur soutien.

 

« J’ai demandé à mes collègues de m’aider à comprendre de nouveaux termes afin de me permettre de remplir mes fonctions, ce qui m’a permis de nouer de nouvelles amitiés. Je considère toujours un défi comme un objectif personnel. Si vous voulez quelque chose à tout prix, alors tout est possible. »

 

Selon le PM 1 Laurendeau, ce qu’il y a de mieux dans le fait de faire partie de la MRC, c’est « l’amitié et les possibilités qui s’offrent à vous. »

 

Le PM 1 Laurendeau travaille au sein de la MRC depuis près de trois décennies. Elle a vécu plusieurs expériences mémorables, notamment lorsqu’elle a été sélectionnée pour agir à titre de sentinelle de la MRC au Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa en 2004.

 

« Représenter mon armée en tant que jeune matelot de 1re classe, devant tout le pays à la télévision nationale, a été un événement de ma vie que je n’oublierai jamais; représenter les anciens combattants qui ont donné leur vie pour nous, pour ce pays qu’est le Canada. »

 

Le PM 1 Laurendeau est fière de faire partie du groupe qui a « participé au tout premier championnat national de hockey féminin des FAC en 2000. »

 

« J’ai eu la chance de faire partie de l’équipe de hockey qui a marqué l’histoire de la BFC Esquimalt en remportant l’or (2004) et l’argent (2005). »

 

À l’extérieur de la MRC, le PM 1 Laurendeau consacre du temps au conditionnement physique, à l’entraînement et au bénévolat dans sa communauté.

 

« J’aime jouer au hockey, de même qu’agir comme entraîneuse et arbitre pour ce sport, ainsi que passer du temps au gymnase. J’aime redonner à ma communauté en m’impliquant auprès de différentes organisations bénévoles, notamment le Programme de zoothérapie canine d’Ambulance Saint-Jean et diverses associations venant en aide aux enfants et aux jeunes. »

 

Elle explique qu’une carrière au sein de la MRC est polyvalente et unique.

 

« Si vous êtes à la recherche de nouvelles aventures, de chances d’acquérir de nouvelles compétences tout en représentant votre pays, la MRC vous offre des occasions qui n’existent probablement pas ailleurs. »

##MCECOPY##Le premier maître de 1re classe (PM 1) Line Laurendeau est originaire de Saint-Jean-Port-Joli, village situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, dans la région de Chaudière-Appalaches au Québec. Elle s’est enrôlée dans la Marine royale canadienne (MRC) il y a plus de 27 ans en souhaitant faire une différence.
##MCECOPY##Le premier maître de 1re classe (PM 1) Line Laurendeau est originaire de Saint-Jean-Port-Joli, village situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, dans la région de Chaudière-Appalaches au Québec. Elle s’est enrôlée dans la Marine royale canadienne (MRC) il y a plus de 27 ans en souhaitant faire une différence.