Les progrès technologiques font des navires de combat canadiens les navires de choix pour la MRC

Nouvelles de la Marine / Le 11 février 2021

Comme beaucoup de marines dans le monde, la Marine royale canadienne (MRC) profite des progrès technologiques les plus récents pour la conception et la planification de ses 15 navires de combat canadiens (NCC) futurs, des navires à vocations multiples d’une seule classe qui seront la pierre angulaire de la puissance maritime de combat du Canada.

La vie à bord des nouveaux NCC sera passionnante pour les marins de la MRC, car ces navires adopteront une technologie de pointe conçue pour leur être utile jusque vers la fin du XXIe siècle.

Par exemple, le marin pourra visualiser sur un même terminal d’ordinateur ou une même plateforme informatique divers flux de contenu numérique provenant de différentes sources, un processus appelé convergence. La convergence permettra à un terminal d’ordinateur dans la salle d’opération ou sur la passerelle de montrer des vidéos ou des données provenant d’un détecteur, d’une arme ou d’un système d’aide logicielle. Ainsi, non seulement les équipes de direction pourront recevoir facilement les données en temps réel, où qu’elles se trouvent sur le navire, mais aussi l’espace physique et l’énergie nécessaire au fonctionnement de plusieurs terminaux seront réduits.

Jusqu’à récemment, les systèmes électroniques à bord d’un navire de guerre, tels que les systèmes d’armes et de détection, prenaient de la place. Cependant, avec la numérisation et l’utilisation généralisées du matériel électronique à semiconducteurs à bord des NCC, les besoins en espace ont été considérablement réduits, tandis que la capacité et la flexibilité de ces systèmes ont été augmentées. En tirant profit de la miniaturisation et de la numérisation, une grande partie de cette superficie libérée peut être utilisée pour améliorer les conditions de travail et de vie, notamment en offrant aux membres d’équipage des logements et des espaces privés de meilleure qualité.

Des équipements multifonctions et une technologie de pointe seront intégrés à tous les aspects de vie à bord des NCC. Par exemple, un formateur de faisceaux numérique unique peut remplacer plusieurs radars traditionnels, des radios réalisées par logiciel peuvent être installées pour répondre à différents besoins en communication à la volée et des armes polyvalentes programmables pourront engager plusieurs types de cibles, tout en étant contrôlées à partir d’un lanceur vertical commun. La multifonctionnalité touche même l’aire de mission modulaire des NCC : un espace reconfigurable pouvant accueillir et intégrer toute charge utile de conteneur imaginable.

L’ensemble des technologies de pointe qui seront intégrées aux NCC font que ces navires pourront servir les intérêts du Canada pendant des décennies, grâce à l’option de variante unique, leur souplesse inhérente et leur polyvalence. Les NCC sont les navires de choix pour la MRC et pour le Canada.