Les membres du personnel du NCSM Calgary se rappellent Stalker 22 ensemble

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 29 avril 2021

Par le capitaine Jeff Klassen

Le 29 avril 2020, six militaires des Forces armées canadiennes ont perdu la vie lors de l’écrasement tragique de l’hélicoptère Cyclone Stalker 22 dans la mer Ionienne pendant une affectation au Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton.

Pour souligner le premier anniversaire de l’écrasement, le détachement de Cyclone affecté au NCSM Calgary a tenu une cérémonie solennelle à l'intention de l’équipage sur le pont d’envol du navire pour honorer les six militaires disparus. La cérémonie a eu lieu dans la mer d’Oman, où le NCSM Calgary participe à l’opération ARTEMIS.

Récemment, à la 12e Escadre Shearwater, en Nouvelle-Écosse, on a dévoilé un monument dédié à ceux qui ont perdu la vie dans l’écrasement, mais, à cause de la COVID-19, la présentation s’est faite majoritairement de façon virtuelle afin d’assurer l’éloignement physique.

« À bord du Calgary, nous sommes bénis parce que, si tous les autres gens qui pleurent la perte de l’équipage de Stalker 22 ont dû porter leur deuil en respectant les mesures d’éloignement physique, nous avons pu échanger des poignées de main et des câlins lors d’une journée très éprouvante pour plusieurs des membres du personnel du détachement aérien et d’autres militaires à bord », dit le major Rob McMullen, officier du détachement aérien du NCSM Calgary.

La cérémonie a commencé à 5 h.

« Aujourd’hui, nous nous rappelons ceux qui ont perdu la vie il y a un an lors de l’écrasement tragique d’un Cyclone dans la mer Ionienne. Nous nous réunissons aussi pour respecter et confirmer notre engagement à servir, engagement que nous avons honoré aux côtés de ceux qui ont consenti le sacrifice suprême pour le Canada », a dit le major McMullen pendant la cérémonie.

Après le mot du major McMullen, le lieutenant de vaisseau Wilson Gonese, aumônier, a prononcé une prière commémorative, qui a été suivie d’une minute de silence. Ensuite, le sergent Steven Drinkwalter, cornemuseur, a joué une complainte et le caporal-chef Travis Bliss a lu le poème officiel de l’Aviation royale canadienne (ARC), High Flight.  

Le cuisinier du navire a confectionné un pain en forme de couronne commémorative sur laquelle il a écrit « Stalker 22 » à l’aide de colorant alimentaire. On a clos la cérémonie en lançant la couronne dans la mer et en interprétant la musique de défilé de l’ARC.

Tout au long du mois d’avril, les membres de l’équipage du navire ont porté l’insigne commémoratif de Stalker 22 sur leur manche afin d’honorer les militaires disparus.

Commémorer cette tragédie revêtait une importance pour tout le personnel du navire, notamment pour celui du détachement aérien, dont certains des membres connaissaient personnellement un ou plusieurs de ceux qui ont perdu la vie, ainsi que pour l’équipe du groupe d’opérations tactiques navales Reef, dont certains des membres ont servi à bord du NCSM Fredericton aux côtés des militaires disparus.

Nous rendons hommage aux militaires qui ont perdu la vie le 29 avril 2020 :

  • le caporal-chef Matthew Cousins, opérateur de détecteurs électroniques aéroportés, de Guelph, en Ontario;
  • l’enseigne de vaisseau de 1re classe Abbigail Cowbrough, officière du génie des systèmes de marine, de Toronto, en Ontario;
  • le capitaine Kevin Hagen, pilote, de Nanaimo, en Colombie-Britannique;
  • le capitaine Brenden MacDonald, pilote, de New Glasgow, en Nouvelle-Écosse;
  • le capitaine Maxime Miron-Morin, officier de systèmes de combat aérien, de Trois-Rivières, au Québec;
  • l’enseigne de vaisseau de 1re classe Matthew Pyke, officier de guerre navale, de Truro, en Nouvelle-Écosse.