Les groupes permanents de l’OTAN s’entraînent ensemble dans la mer Baltique

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 12 avril 2021

Le 1er Groupe maritime permanent de l’OTAN (SNMG1) et le 1er Groupe permanent OTAN de lutte contre les mines (SNMCMG1) ont effectué trois jours d’entraînement au large des côtes de la Lettonie et de l’Estonie, du 29 au 31 mars 2021.

Le SNMG1, actuellement sous le commandement de la Marine royale canadienne (MRC), et le SNMCMG1 sont deux des quatre forces navales permanentes de l’OTAN en service actif continu qui contribuent à la défense collective de l’alliance de façon permanente. En tant que noyau de la Force opérationnelle interarmées (Maritime) à très haut niveau de préparation, ils fournissent des capacités maritimes à disponibilité opérationnelle élevée constante qui peuvent intervenir rapidement et efficacement dans l’ensemble du spectre des opérations à l’appui de toute opération de l’OTAN.

Les Forces permanentes de l’OTAN sont des forces maritimes multinationales intégrées constituées de navires de guerre de divers pays alliés et hautement interopérables. De plus, chaque force permanente de l’OTAN fournit des capacités opérationnelles uniques et robustes qui se complètent dans leur zone d’opérations commune désignée. C’est le cas du SNMG1 et du SNMCMG1, car les deux navires naviguent principalement dans les eaux d’Europe de l’Ouest et du Nord, y compris dans la mer Baltique, la mer du Nord, la mer de Norvège et leurs approches maritimes. 

« Nos interactions dans la mer Baltique démontrent l’unité, la disponibilité opérationnelle et l’engagement indéfectible de l’OTAN à l’égard de la défense collective de la région et ont servi de puissant moyen de dissuasion pour les agresseurs potentiels », a déclaré le commodore Bradley Peats de la MRC, commandant du SNMG1.

« Les niveaux élevés d’interopérabilité entre les alliés et les partenaires de l’OTAN dépendent de la connaissance mutuelle et de la confiance dans les tactiques, les techniques, les procédures, les capacités et les plateformes de chacun. Cette interopérabilité porte fruit lorsque nous devons travailler en harmonie les uns avec les autres pour réussir à atteindre les objectifs de la mission en temps de paix, ainsi qu’en temps de crise et de conflit. »

Parmi les points saillants des interactions, mentionnons un échange temporaire de personnel (appelé CROSSPOL) entre les deux forces au cours des deux derniers jours d’interaction. De petites embarcations ont transféré du personnel désigné entre le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Halifax du SNMG1 et le navire belge Godetia du SNMCMG1, le navire estonien Ugandi et le navire allemand Datteln.

Les militaires ont ensuite observé leurs homologues pour la journée, visité les navires et établi des relations personnelles et professionnelles.

« Ces échanges de personnel ont offert d’excellentes occasions de perfectionnement professionnel aux participants, leur permettant de faire l’expérience des opérations navales et de la vie quotidienne à bord des différents navires des nations alliées, a déclaré le commandant Jan Wijchers, commandant du SNMCMG1. De plus, ils ont élargi notre connaissance et notre compréhension communes des rôles et responsabilités distincts de chaque force permanente de l’OTAN, ainsi que de la valeur qu’ils apportent à l’alliance lorsqu’il s’agit de défendre les citoyens et l’intégrité territoriale de l’OTAN. »

« Ce fut une excellente expérience de participer à l’échange de personnel, car nous avons été très limités dans notre capacité d’interagir avec des personnes à l’extérieur de notre propre navire en raison de la COVID-19 », a déclaré le matelot de 1re classe Jenny Toole, à bord du NCSM Halifax.

« En plus d’un beau changement de paysage, naviguer à Datteln pour la journée a été une excellente occasion de voir la vie d’un marin allemand. Il était très intéressant de voir les différents équipements et capacités du navire de lutte contre les mines. En plus de la visite du navire, du fait de nous asseoir avec le capitaine et de prendre la barre pendant les manœuvres, nous avons passé une excellente journée et nous espérons pouvoir recommencer un jour ou l’autre! »