Le NCSM Calgary renforce l’interopérabilité avec le Japon et l’Australie

Nouvelles de la Marine / Le 16 avril 2021

Par le Capitaine Jeff Klassen

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Calgary a participé à un déploiement conjoint avec la Marine royale australienne et la Force maritime d’autodéfense du Japon dans l’océan Indien, les 8 et 9 avril.

Le déploiement conjoint, qui comprenait les navires australiens de Sa Majesté (NASM) Anzac et Sirius et le navire japonais Akebono, contenait des exercices de guerre électronique, de manœuvre, d’hélicoptère et de communication suivis d’un ravitaillement en mer (REM) et d’un exercice de photographie. Pendant le REM, les navires australiens et canadiens ont échangé des chapeaux, des insignes, des pièces de monnaie et d’autres cadeaux.

Au moment du déploiement conjoint, le Calgary achevait la première étape de l’opération (Op) PROJECTION; il avait effectué plusieurs visites portuaires dans l’Indo-Pacifique depuis le 13 mars. Le 15 avril, le NCSM Calgary a commencé à participer à l’Op ARTEMIS; il travaille dans le cadre de la Force opérationnelle multinationale 150 afin de combattre les opérations de contrebande qui servent à financer des activités terroristes.

« C’était formidable de travailler avec la Marine royale australienne et la Force maritime d’autodéfense du Japon, a indiqué le commandant (capf) Mark O’Donohue, commandant du Calgary.

Les déploiements conjoints comme celui-ci renforcent les partenariats et améliorent l’interopérabilité. »

Le commandant du NASM Anzac, le Capf Brendan Horn a indiqué que les trois pays souhaitaient profiter de l’occasion pour se rassembler et s’entraîner de façon sécuritaire et professionnelle.

« Il est important de saisir ces occasions de s’entraîner et de travailler ensemble et de se familiariser avec les pratiques de chacun, chaque fois que nous le pouvons. », a déclaré le Capf Horn.

Le NCSM Calgary entreprendra la deuxième étape de l’Op PROJECTION en juillet et reviendra au Canada en septembre.