Le généreux équipage du NCSM Winnipeg

Nouvelles de la Marine / Le 28 janvier 2016

Par l’enseigne de vaisseau de 1re classe Jamie Tobin

Malgré qu’ils fussent en mission pendant la période des Fêtes, les plus de deux cent cinquante marins, soldats et membres de la force aérienne à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Winnipeg ont répandu la joie de Noël aux moins fortunés en réalisant des activités communautaires.

« Je suis très fier de la générosité dont a fait preuve l’équipage pendant la période des Fêtes », a déclaré le capitaine de frégate Pascal Belhumeur, commandant du NCSM Winnipeg. « L’objectif de l’Op REASSURANCE est de soutenir nos alliés de l’OTAN, et les gestes de charité posés par notre équipage au cours de la période des Fêtes ont témoigné de notre soutien envers les communautés européennes que nous avons visitées pendant notre voyage. »

La campagne qui a connu le plus de succès était la collecte de jouets, dans le cadre de laquelle les membres de l’équipage ont acheté des jouets qui ont ensuite été donnés à une œuvre de charité à Rome, port où ils ont fait escale pendant les Fêtes.

« C’est très émouvant de voir la compagnie du navire travailler ensemble pour acheter une diversité de jouets pour les enfants et faire des dons de vêtements aux personnes dans le besoin », a indiqué le matelot-chef Joan Emode, commis de soutien à la gestion des ressources de la Force de réserve à bord du NCSM Winnipeg. « Je suis également fière de faire partie du mess des matelots-chefs et matelots qui a tant contribué, aussi bien sur le plan du temps que des efforts, à cette importante cause. »

Le 23 décembre 2015, des représentants du navire ont visité le centre de réfugiés Joe Nafuma à Rome pour déposer des vêtements et des produits d’hygiène que l’équipage avait récoltés. Le centre offre des repas et des services de jour aux réfugiés qui vivent aux alentours de Rome. L’équipe du navire a eu l’occasion de rencontrer brièvement des membres du personnel du centre et des personnes qui fréquentent le centre afin d’en apprendre plus sur les programmes de soutien et les possibilités d’emploi offerts au centre.

La veille de Noël, un grand groupe de la compagnie du navire a rendu visite à l’école de la paix de la Communauté de Sant’Egidio, à Rome, pour apporter des jouets qui avaient été récoltés pendant la campagne, notamment des jouets et des jeux achetés dans des magasins ainsi que des bateaux en bois fabriqués à la main par la section des techniciens de coque du navire. La Communauté de Sant’Egidio est un organisme international dirigé par des bénévoles qui offre aux citoyens défavorisés de la nourriture, un abri, des éléments essentiels et de l’éducation. Les jouets étaient destinés aux jeunes de la communauté et ils leur ont été offerts le jour de Noël pendant la fête annuelle.

Avant de réaliser ces bonnes actions et de poser ces gestes de générosité, l’équipage du navire avait déjà fait un don au nom de la fondation Boomer’s Legacy à un centre de réfugiés de Kiel (Allemagne), où il a fait une escale opérationnelle en septembre. La fondation Boomer’s Legacy est un organisme à but non lucratif de la Colombie-Britannique qui tricote des toques pour les enfants touchés par un conflit. L’organisme a été fondé à la mémoire du caporal Andrew « Boomer » Eyklenboom, un soldat canadien qui a fait l’ultime sacrifice en Afghanistan en 2006.

Les activités de charité et les initiatives de relations communautaires qu’a entrepris l’équipage du NCSM Winnipeg ont été réalisées sous l’égide de l’aumônier du navire, le lieutenant de vaisseau Matthew Squires, et à l’aide de la section du Soutien logistique avancé. Ces initiatives aident les communautés où le navire fait escale et raffermissent le moral de l’équipage en ajoutant une raison d’être à leur importante mission.

« L’équipe du Winnipeg est composée de professionnels qui ont une attitude positive et beaucoup de cœur », a déclaré le capitaine de corvette Kevin Whiteside, commandant en second du navire. « Je suis très touché par la générosité de la compagnie du navire, mais ça ne m’étonne pas que l’équipage ait consenti ces efforts colossaux pendant la période des Fêtes au profit d’œuvres de charité. »

Les activités présentées dans cet article ont été réalisées à l'extérieur de la Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada qui se poursuit à bord du navire, où l’on a presque atteint l’objectif de 20 000 $.