La nouvelle œuvre d’un membre de la Musique Stadacona est inspirée par les Canadiens noirs en uniforme

Nouvelles de la Marine / Le 26 février 2021

Par Ryan Melanson,
Membre du personnel du Trident

Un membre de longue date de la Musique Stadacona des Forces maritimes de l’Atlantique a écrit et enregistré une œuvre musicale inspirée par certains des premiers Canadiens noirs qui ont eu des rôles militaires. 

La composition originale du maître de 2e classe (M 2) Nevawn Patrick a commencé en tant que projet de travail à domicile l’an dernier, et est depuis devenue une chanson entièrement terminée qui a été récemment enregistrée par la Musique dans son studio de Windsor Park. Le titre provisoire est For My Country (pour mon pays), une ode au livre du même nom de Dennis et Leslie McLaughlin, qui présente une histoire du service militaire des Noirs au Canada. Ce livre, ainsi que l’image sur la couverture montrant les membres du 2e Bataillon de construction novateur, sont ce qui a inspiré initialement le M 2 Patrick. 

« J’ai utilisé l’histoire du 2e Bataillon de construction comme tremplin pour ce projet », a-t-il déclaré, en précisant que même si ce bataillon de la Première Guerre mondiale entièrement composé de Noirs et la discrimination dont ils ont fait l’objet dans leurs efforts pour servir le Canada ont servi d’inspiration, son œuvre est dédiée à tous les militaires noirs canadiens – passés, présents et futurs. Il reconnaît que même aujourd’hui, les membres noirs des Forces armées canadiennes (FAC) peuvent encore faire face à de la discrimination, à la prise de mesures purement symboliques ou à des préjugés subtils d’une manière unique par rapport à celle vécue par leurs collègues non noirs.

« En écrivant cette œuvre, j’offre mon humble tentative d’honorer ceux qui ont ouvert la voie pour que moi-même et des générations de Canadiens noirs puissions servir fièrement, et avec une reconnaissance spéciale de nos frères et sœurs civils qui servent dans la grande Équipe de la Défense », a ajouté le M 2 Patrick.

En tant que musicien militaire depuis 25 ans, il s’est produit dans le monde entier avec son trombone et a joué d’innombrables œuvres musicales emblématiques, mais écrire de la musique est une nouvelle aventure. Tous les musiciens réalisent sans constance des projets pendant leur temps libre, mais lorsque les restrictions de la COVID-19 ont envoyé le groupe musical travailler chez lui au printemps 2020, il y avait une occasion de faire plus.

« Nous devions comprendre ce que signifie travailler à la maison en tant que musicien. Vous ne pouvez pas simplement vous exercer à jouer de votre instrument pendant huit heures par jour. J’ai pensé que cela pourrait être une bonne occasion pour moi d’écrire quelque chose », a déclaré le M 2 Patrick.

Lorsqu’il a eu une belle mélodie et les bases d’un « air assez cool », il s’est adressé à Jack Brownell, membre de la Musique Stadacona et matelot de 1re classe titulaire d’un doctorat en musique, pour obtenir des conseils et des critiques. Avec l’aide de son collègue, il a pu peaufiner ses idées et ajouter les instruments supplémentaires, ce qui a permis d’enregistrer récemment l’œuvre terminée.

Cette chanson comporte des éléments qui rappellent les chants spirituels tristes chantés par les descendants africains pendant l’esclavage en Amérique du Nord, et les changements dans les sections de l’œuvre symbolisent un voyage difficile qui trace un chemin vers l’avenir.

Le M 2 Patrick a déclaré qu’il était heureux d’avoir pu faire naître un projet positif dans la période difficile qu’est la pandémie, ce qui ajoute un autre élément impressionnant à sa carrière militaire. Malgré les défis qui existent encore pour les membres noirs des FAC, il a ajouté qu’il reste fier de suivre les traces de ceux qui l’ont précédé, et d’agir en tant qu’ambassadeur des FAC et de ses valeurs.

Restez à l’écoute sur Facebook.com/StadaconaBand pour suivre le projet du M 2 Patrick et d’autres nouvelles de la Musique navale de la côte Est.