La Flotte du Pacifique se prépare à un exercice de grande envergure

Nouvelles de la Marine / Le 9 février 2021

Par Peter Mallett

Des centaines de marins affectés à cinq navires de la Marine royale canadienne sont en quarantaine dans des hôtels de Victoria cette semaine, en préparation de l’Exercice de groupe opérationnel (TGEX) 21-01. Cet exercice se déroule du 8 au 19 février au large de l’île de Vancouver et est organisé par la Marine royale canadienne (MRC).

Le TGEX 21-01 fera intervenir environ 800 membres des Forces armées canadiennes, des forces navales des États-Unis et de la garde côtière américaine. Environ 225 marins du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Regina, frégate de la classe Halifax, sont en mer après avoir effectué une période d’isolement obligatoire plus tôt cette année.

Pendant ce temps, les équipages des NCSM Calgary et Whitehorse et du sous‑marin canadien Victoria sont en isolement, tandis que ceux des NCSM Brandon et Saskatoon se mettront en quarantaine la semaine prochaine pour minimiser le risque d’une éclosion de COVID‑19 en mer.

Le capitaine de vaisseau (Capv) Scott Robinson, commandant adjoint de la Flotte canadienne du Pacifique, commandera l’exercice à bord du Regina.

« Nous utilisons différents moyens de prévention, comme des tests réguliers de COVID‑19, des vérifications quotidiennes, des périodes de quarantaine et la mise en application de directives provenant du médecin­‑chef de la Flotte et des scientifiques de la Défense, l’objectif étant de réduire au minimum la probabilité d’une infection non détectée », explique le Capv Robinson.

L’exercice se déroulera dans le détroit de Juan de Fuca, le détroit de Georgia et au large de la côte ouest de l’île de Vancouver.

Le TGEX 21-01 mettra aussi à contribution des détachements aériens du 443e Escadron d’hélicoptères maritimes et deux hélicoptères CH-148 Cyclone. Un Cyclone et son équipage seront intégrés au Regina pour une partie de l’exercice, tandis qu’un autre sera embarqué sur le Calgary

Un aéronef de patrouille maritime CP‑140 Aurora et un équipage du 407e Escadron de patrouille à long rayon d’action participeront également à l’exercice. De plus, une équipe d’arraisonnement du Groupe d’opérations tactiques navales, actuellement en quarantaine, sera intégrée au Calgary pour le TGEX et les prochains déploiements dans le cadre des opérations ARTEMIS et PROJECTION.

L’exercice comprendra en outre des aéronefs de la marine et de la garde côtière américaines, ainsi que des bâtiments de patrouille de la garde côtière américaine.

Un élément majeur de l’exercice sera le soutien du Victoria pour son entraînement individuel de sous‑marin à disponibilité opérationnelle normale, ce qui marque la fin de son passage de la disponibilité opérationnelle sur long préavis à un état de préparation normale ayant commencé en septembre 2020.

Le Capv Robinson ajoute qu’un autre élément important du TGEX est l’exercice de guerre antiaérienne. Cette partie fait intervenir un drone Vindicator lancé à partir du Regina. Les deux frégates de la classe Halifax l’attaqueront en tirant quatre missiles SeaSparrow évolués.

L’objectif général du TGEX 21-01 est de maintenir les compétences en mer en matière de matelotage, de combat et de coopération avec les alliés et les partenaires, en plus de préparer les navires de guerre canadiens à des déploiements, affirme le Capv Robinson. L’exercice, ajoute-t-il, convient parfaitement aux rôles national et international de la MRC. 

« Au pays, la défense et la sécurité maritimes sont la priorité numéro un de la Marine, qui veille à ce que les approches maritimes du Canada soient surveillées et protégées efficacement », affirme le Capv Robinson.

« Le TGEX 21-01 comporte deux volets, dans le sens qu’il contribue à la mission de la MRC consistant à soutenir la défense du pays tout en nous préparant à nos opérations internationales. »

À la fin du TGEX 21‑01, le Calgary, son équipe d’arraisonnement et le Cyclone embarqué se dirigeront vers l’océan Indien et la mer d’Oman pour participer à l’opération ARTEMIS, un effort multinational de lutte contre le terrorisme. Le Calgary participera également à l’opération PROJECTION, qui vise à démontrer l’engagement continu du Canada envers la paix et la sécurité dans le monde.

À la mi‑février, le Brandon et le Saskatoon seront déployés dans le Pacifique Est pour l’opération CARIBBE, la contribution des Forces armées canadiennes à un effort multinational continu visant à éliminer le trafic de drogues illicites.