Exercice du Cyberdéfi 2018

Nouvelles de la Marine / Le 7 mai 2018

Le cyberespace est primordial pour mener des opérations militaires de l’ère moderne et il est reconnu à titre de domaine d’opérations comme l’air, la mer, la terre et l’espace. La vision du Canada pour la défense comprend la volonté d’investir dans les capacités cybernétiques et de les faire progresser, afin d’augmenter et d’améliorer les capacités de la Force cybernétique des Forces armées canadiennes (FAC). Pour ce faire, des exercices comme le Cyberdéfi ont été conçus pour contribuer au maintien des compétences en cybernétique et pour cerner le personnel qui possède des forces et des aptitudes dans le domaine, pour un emploi éventuel au sein de la Force cybernétique des FAC.

Le 13 mai, 2018, 40 membres de la Force régulière et de la Réserve du Canada participeront à l’exercice Cyberdéfi 2018 à Kingston, en Ontario.

« Cyberdéfi 2018 promet deux jours bien remplis », explique le Sgt Jeff Oshier, cyberopérateur de la Direction du développement de la Force cybernétique (D DF Cyber). « Après une journée de coordination et d’instruction sur l’exercice, des équipes de quatre participeront à un jeu du drapeau d’une durée de 36 heures, inspiré du style du jeu-questionnaire Jeopardy, dans le but de remporter le trophée Siebring hautement convoité. »

Les équipes devront relever des défis dans des catégories comme la cryptographie et la criminalistique et ils recevront des points en fonction de la difficulté et de la complexité des épreuves. Certains volets seront particulièrement difficiles à résoudre et les membres d’une équipe devront mettre leurs expériences en commun pour réussir.

L’exercice de l’an dernier a eu lieu sur un réseau repensé, conçu et pris en charge à l’interne, à l’École d’électronique et des communications des Forces canadiennes (EECFC).

« Il a fallu à l’équipe de conception plus de trois mois et 2 000 heures de travail pour créer des centaines de défis liés à l’évaluation de la vulnérabilité Web, à l’évaluation de la vulnérabilité du réseau, aux analyses de pénétration, à la défense du réseau, ainsi qu’à l’informatique et à la réseautique judiciaires », précise le Sgt Oshier. « C’est cette même équipe qui a poursuivi le développement de l’exercice pendant l’hiver, pour améliorer le rendement, repenser et ajouter des épreuves et créer une nouvelle méthodologie de notation pour l’exercice de cette année. En plus des nouvelles épreuves, des rumeurs courent au sujet de nouveaux insignes de personnel “à pirater” et un fusil à balles de mousse télécommandé », ajoute-t-il, le sourire aux lèvres.

Mené conjointement par De DF Cyber et l’EECFC, le Cyberdéfi sera le sixième en son genre depuis 2011. Les organisateurs espèrent que l’exercice de cette année continuera d’accroître la visibilité du domaine de la cybernétique et qu’il attirera des gens dans la Force cybernétique des FAC, en plus d’assurer l’avenir de la main-d’œuvre du domaine cybernétique. Cette année, un nombre égal de réservistes de la Première réserve et de membres de la Force régulière participeront à l’exercice, ce qui reflète le rôle actuel et futur grandissant des membres de la Réserve dans notre Force cybernétique des FAC en pleine évolution.