Déploiement du NCSM Fredericton dans le cadre de l’opération REASSURANCE

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 5 janvier 2016

Le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton a été déployé le 5 janvier, 2016, dans le cadre de l’opération (Op) REASSURANCE en vue de se joindre à la Force navale permanente de l’OTAN en Méditerranée. Le déploiement fait partie des mesures d’assurance de l’OTAN visant à promouvoir la sécurité et la stabilité en Europe centrale et occidentale. Le NCSM Fredericton remplacera le NCSM Winnipeg, qui faisait partie de la Force navale permanente de l’OTAN depuis juillet 2015.

Le déploiement du NCSM Fredericton procurera au Canada la flexibilité nécessaire pour exécuter diverses missions dans le cadre d’un large éventail d’opérations afin de soutenir les efforts des alliés menés dans la région, notamment la surveillance, la défense régionale et la mobilisation diplomatique, ainsi que le renforcement des capacités. 

« Je souhaite bonne chance à  l’équipage du NCSM Fredericton qui navigue en direction de l’Europe centrale et occidentale en vue d’appuyer les efforts de la Force navale permanente de l’OTAN et de contribuer à la sécurité et à la stabilité de la région, a dit l’honorable Harjit Singh Sajjan, ministre de la Défense nationale. Le Canada est fier de contribuer aux mesures d’assurance et de montrer son soutien indéfectible envers l’OTAN. » 

L’Op REASSURANCE constitue le second déploiement du NCSM Fredericton en appui aux mesures d’assurance de l’OTAN. Le NCSM Fredericton était la première frégate modernisée à participer à une opération à l’appui des objectifs du gouvernement du Canada en 2014. Le Projet de modernisation des navires de la classe Halifax/prolongation de la vie de l’équipement des frégates (MCH/FELEX) est un programme de 4,3 milliards de dollars axé sur la mise à niveau et l’amélioration de la flotte existante de frégates de la Marine royale canadienne. 

Le projet comprend l’aménagement d’un nouveau système de gestion du combat, d’une nouvelle capacité radar, d’un nouveau système de guerre électronique, ainsi que l’amélioration des communications et des missiles et l’installation d’un nouveau système de contrôle intégré de plateforme.

« Le déploiement de nos frégates modernisées de la classe Halifax et de leurs capacités de classe mondiale dans le cadre de l’Op REASSURANCE prouve que la Marine royale canadienne est toujours prête à intervenir dans le but d’atteindre les objectifs établis par le gouvernement du Canada ainsi que les objectifs en matière d’interopérabilité que nous partageons avec nos alliés de l’OTAN, a dit vice-amiral Mark Norman, commandant de la Marine royale canadienne. »

Le radoub de demi-vie et la modernisation de sept frégates de la classe Halifax sont terminés, et le Projet MCH/FELEX dans son ensemble respecte le budget et l’échéancier prévus; il devrait être terminé au début de 2018. Le projet constitue un bon exemple de la capacité de la Marine royale canadienne de collaborer avec l’industrie canadienne pour le développement de navires de classe mondiale ainsi que de capacités de soutien.