Équipe de direction FMAR(P)

Commandant des Forces maritimes du Pacifique

Contre-amiral Angus Topshee, OMM, MSM, CD

Contre-amiral Angus Topshee, OMM, MSM, CD

Le contre-amiral (Cam) Angus Topshee est originaire de Nepean, en Ontario. Il s’enrôle dans les Forces canadiennes en 1990 et consacre les quatre premières années à ses études au Collège militaire royal du Canada (CMR) ainsi qu’à un échange de six mois avec l’Australian Defence Force Academy. Une fois diplômé du CMR en 1994, il reçoit une bourse de la Canada Memorial Foundation et, en 1996, il obtient une maîtrise en littérature (études stratégiques) de l’Université d’Aberdeen, en Écosse.

Après six ans d’études et une courte affectation à la Direction – Adaptation de la Force maritime du quartier-général de la Défense nationale (GDN), le Cam Topshee entame finalement une formation officielle pour les navires de surface et les sous-marins en 1995 et est affecté à bord de son premier navire, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Winnipeg en 1997. Il a la chance incroyable de passer la grande partie des neuf années suivantes en mer et réalise une série de périodes de services et de déploiements d’ordre opérationnels comme officier de navigation, officier des opérations et officier de combat sur la côte ouest.

En 2005, il est sélectionné pour suivre le cours NSC 10 à l’United States Naval War College à Newport (Rhode Island). Après cette année fantastique, il est nommé commandant en second du NCSM St-John’s en 2006, puis du NCSM Toronto en juillet 2007. Comme pénitence pour les deux années palpitantes en mer en tant que commandant en second, le Cam Topshee est affecté à la Direction – Stratégie maritime au QGDN à Ottawa, où il participe à l’élaboration d’une nouvelle stratégie pour la Marine royale canadienne.

En juillet 2009, le Cam Topshee est ravi d’obtenir le « meilleur emploi de la Marine », soit celui de commandant du NCSM Algonquin, le navire-amiral de la flotte canadienne du Pacifique. Son temps passé à bord de ce navire est sans doute le point culminant de sa carrière et comprend des exercices de préparation de disponibilité opérationnelle élevée, l’Opération PODIUM, soit la sécurité pour les Jeux olympiques de Vancouver de 2010, et l’op PACIFIC AMISTAD, soit un déploiement de 5 mois dans les régions du centre et de l’ouest du Pacifique. Avec beaucoup d’hésitation, il cède le commandement à la fin de 2010 et est quelque peu surpris de se retrouvé immédiatement muté en Afghanistan dans le cadre de la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan où il travaille pendant un an à Kaboul comme directeur des opérations de formation de la police nationale afghane. À son retour d’Afghanistan, le Cam Topshee travaille pendant six mois avec le personnel de la Flotte canadienne du Pacifique avant de devenir directeur des opérations de l’exercice RIMPAC 2012.

À l’été 2012, le Cam Topshee a l’honneur d’assumer le commandement de la Base des Forces canadiennes Halifax, un poste qu’il occupe pendant trois ans. Il participe ensuite au Programme de sécurité nationale (PSN 8) au Collège des Forces canadiennes à Toronto avant d’être promu et affecté au poste de directeur adjoint – Stratégie, politiques et plans du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) et de l’United States Northern Command (USNORTHCOM), Base aérienne Peterson, au Colorado. En juillet 2018, le Cam Topshee retourne sur la côte Ouest pour prendre le commandement de la Flotte canadienne du Pacifique (le deuxième meilleur emploi dans la Marine).

En avril 2021, le Cam Topshee est promu à son grade actuel et, en mai 2021, il assume le commandement des Forces maritimes du Pacifique et de la Force opérationnelle interarmées du Pacifique.

Le Cam Topshee a la chance d’avoir une épouse qui lui apporte un soutien extraordinaire et quatre merveilleuses filles.

Premier maître des Forces maritimes du Pacifique

Premier Maître De 1re Classe Tim Blonde, CD

Pm 1 Blonde

Le PM 1 Tim Blonde a grandi à Woodstock, en Ontario, et en juin 1991, il s’est enrôlé dans la Marine comme technicien en génie naval. Après avoir terminé l’instruction des recrues, il a passé les trois premières années de sa carrière dans la Marine au Collège Saint-Laurent, à Cornwall, en Ontario, dans le cadre du Programme de formation des techniciens de marine (PFTM).

En 1994, lorsqu’il a terminé le PFTM et après avoir obtenu son diplôme de technologue de marine, le PM 1 Blonde a été affecté à la BFC Halifax pour participer au volet d’aptitudes manuelles du PFTM. En décembre 1994, il a été affecté dans la région d’Esquimalt, où il a passé cinq ans à naviguer à bord des NCSM Kootenay et Huron et à travailler à l’Installation de maintenance de la Flotte Cape Breton.

En mai 2000, le PM 1 Blonde a été affecté au NCSM Cataraqui à Kingtson, en Ontario, comme membre du personnel de soutien de de l’unité de la Réserve navale. Après y avoir passé quatre ans et avoir été promu au grade de maître de 1re classe, il est retourné sur la côte Ouest, pour une affectation au NCSM Algonquin. En 2007, il a été affecté à Ottawa, en Ontario, où il a passé quatre ans au DG Ex P et un an au DGGPGM.De retour sur la côte Ouest comme pm 2, il a été affecté à bord du NCSM Calgary comme chef mécanicien, poste dans le cadre duquel il avait la tâche de mener le premier navire ayant terminé la phase du programme de modernisation des navires de la classe Halifax – système de contrôle intégré de plateforme de la fin du carénage à la disponibilité opérationnelle.

Après avoir été promu à son grade actuel, en octobre 2013, il a été affecté au Directeur de l’introduction de nouvelles capacités. Après avoir suivi un cours de français d’un an à Victoria, en C.-B., il a été nommé capitaine d’armes du NCSM Vancouver en juillet 2016, et envoyé en mission dans la mer de Chine méridionale. En juin 2018, il a été nommé pm 1 de la Flotte canadienne de l’Atlantique, à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et en mai 2019, il a été nommé à son poste actuel, soit pm 1 de la Formation aux Forces maritimes du Pacifique.

Commandement à la Flotte canadienne du Pacifique

Capitaine de vaisseau P.S. Robinson, MSM, CD

Capitaine de vaisseau P.S. Robinson, MSM, CD

Capitaine de vaisseau (Capv) Robinson est né en Middleton en Nouvelle-Écosse. Il s'est enrôlé dans les Forces canadiennes en 1998 et a gradué du Collège militaire royal du Canada à Kingston avec un baccalauréat en histoire. Il a servi à bord des Navires canadien de sa Majesté (NCSM) Ville de Québec, Montréal et Toronto en tant qu'officier de quart et a été déployé dans la mer d'Arabie au sein de l'opération APPOLLO en 2002 à bord du NCSM Frédéricton.

Il se spécialise en guerre anti-sous-marine et est muté à bord le NCSM Montréal. Après son tour de niveau de directeur, il est muté à l'école des opérations navales des Forces canadiennes en tant qu'instructeur d'océanographie avant de participer au cours d'officier de la salle des opérations qui dura un an. Il est par la suite muté à bord du NCSM Toronto en tant qu'officier des armements et qu'officier de combat, participant aux opérations CARIBBE et NANOOK. Capv Robinson est promu au rang de capitaine de corvette en 2010 et est muté de nouveau à l'école des opérations navales des Forces canadiennes an tant qu'officier sénior des tactiques. Pendant cette mutation, il est déployé à bord des navires turques GOCKEADA et GANZIATEP comme le planificateur des opérations futures - N5, faisant partie du CTF 151 contre la piraterie dans le Bassin somalien. Il obtient sa qualification de commandement de grand navire de guerre en 2011.

Capv Robinson suit le programme de commandement et d'état-major interarmées au Collège des Forces canadiennes à Toronto en 2012 graduant avec une maîtrise en études de la défense et prend le poste de commandant en second du NCSM Halifax pour les deux prochaines années. Il est muté pour une période courte en tant que commandant en second du groupe d'entraînement de la flotte de l'Atlantique avant de prendre la position de secrétaire exécutif au commandant de la Marine royale du Canada pendant les deux prochaines années. Il a été nommé commandant du NCSM Ville de Québec en juillet 2017 et a déployé pour l'op RÉASSURANCE avec SNMG-2, qui comprenait le premier déploiement opérationnel de l'hélicoptère Cyclone CH-148. Il est promu à son grade actuel en juillet 2019.

En dehors du travail, Capv Robinson s'adonne à visiter sa grande famille dans la vallée de l'Annapolis et à faire du camping avec son épouse, un officier naval, et fils et fille.

Commandement de la base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt

Capitaine de vaisseau S. Sader, CD

Capitaine de vaisseau S. Sader

Le capitaine de vaisseau (Capv) Sam Sader s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1996 et obtient un baccalauréat en administration des affaires du Collège militaire royal du Canada en 2000. L’occasion de découvrir le maintien en puissance opérationnel en mer se présente à bord du NCSM Vancouver, où il suit l’instruction de chef du service de la logistique et obtient la qualification de logistique en mer en 2002-2003.   

Son temps le plus précieux en mer a lieu de 2005 à 2007 à titre de chef du Service de la logistique du NCSM Ottawa lorsqu’il est déployé au sein de la Force opérationnelle de l’Op ALTAIR dans la mer d’Arabie. Parmi les faits saillants opérationnels, mentionnons la direction de l’équipe du site logistique de l’avant et son détachement au sein de l’équipe d’arraisonnement des navires. Il occupe le poste de chef de bureau sur la terre ferme à titre de contrôleur de la base à la Base des Forces canadiennes Esquimalt après avoir terminé sa maîtrise en administration des affaires en 2011.

Sa deuxième affectation opérationnelle de 2012 à 2014 se déroule à titre d’officier de la logistique du 4e Groupe des opérations maritimes. Il permet alors les déploiements dans le cadre de l’Op CARRIBE et participe à RIMPAC pour appuyer le premier déploiement opérationnel du NCSM Victoria et l’exercice de sabordage avec des MK48.

Le Capv Sader est diplômé du Programme de commandement et d’état-major interarmées 41 et lauréat du prix du sabre d’honneur du général Morelos remis au meilleur diplômé. Après avoir obtenu une maîtrise en études de la défense au Collège des Forces canadiennes de Toronto en 2015, il se joint à l’état-major de la Marine du Quartier général de la Défense nationale comme chef de section au sein de la Direction de la logistique de la Marine. Pendant son séjour à Ottawa, il assume le rôle de responsable de la Marine royale canadienne pour l’analyse de la chaîne d’approvisionnement de nature stratégique et découvre sa passion pour la modernisation des systèmes d’approvisionnement de la Marine.

En juillet 2017, il est ravi d’être de retour sur la côte Ouest bien-aimée à titre de commandant du Service de logistique de la base à Esquimalt, et il peut alors appuyer le déploiement de navires tout en mettant en œuvre des initiatives stratégiques de logistique et la transformation numérique. Il est promu à son grade actuel en juin 2019 et assume le rôle de commandant de la BFC Esquimalt.

 Le Capv Sam Sader est reconnaissant à son épouse Irena pour son soutien illimité et ensemble, ils aiment passer du temps en famille, voyager et soutenir activement les activités culturelles communautaires.