Cérémonie de désignation du NCSM Haida à titre de navire amiral

NCSM Haida comme navire amiral de la MRC

MDN

Une cérémonie spéciale, organisée conjointement par la MRC et Parcs Canada, a eu lieu le 26 mai 2018 pour souligner la mise en service du NCSM Haida comme navire amiral de la MRC.

Une cérémonie spéciale, organisée conjointement par la Marine royale canadienne (MRC) et Parcs Canada, a eu lieu le 26 mai 2018 pour souligner la mise en service du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Haida comme navire amiral de la Marine, 75 ans après sa première mise en service au Canada. Le NCSM Haida est le dernier destroyer de la classe TRIBAL de la Seconde Guerre mondiale au monde. Amarré à Hamilton, en Ontario, il est maintenant un lieu historique national géré par Parcs Canada, qui accueille les visiteurs pour leur faire découvrir la remarquable histoire navale du Canada.

Au cours de la cérémonie, la chef Ava Hill des Six Nations de la rivière Grand a salué chaleureusement les contributions de son peuple à la cause de la liberté, comme en témoignent les nombreux vétérans indigènes présents. Après son mot de bienvenue sur les terres visées par le traité conclu avec la Première Nation des Mississaugas de New Credit, le chef R. Stacey Laforme a récité deux poèmes poignants, l’un sur la Terre mère et l’autre sur le sacrifice et le souvenir.

La participation de deux chefs héréditaires de la Nation Haïda, Lonnie Young et Frank Collison, de la côte Ouest de la Colombie-Britannique, a contribué à l’importance historique de l’événement. Il s’agit du premier contact direct entre la Nation Haïda et son légendaire navire homonyme. Pour consolider ce lien, le chef Young a remis au vice‑amiral retraité Ron Lloyd, alors commandant de la MRC, le drapeau de la Nation Haïda, qui a ensuite été hissé au mât du navire.

« C’est un grand jour pour la MRC et pour Parcs Canada, a déclaré le Vam Lloyd. Le NCSM Haida incarne les valeurs de notre personnel naval en uniforme : le service d’abord, la ténacité à toute épreuve, l’esprit indomptable et la perpétuelle quête de l’excellence. En tant que navire amiral de la MRC, le NCSM Haida représente aujourd’hui un éternel souvenir du sacrifice, de la détermination et du courage des marins canadiens, afin que les générations futures de Canadiens et de marins puissent être inspirées par son histoire et les fières traditions de notre MRC. »

En plus de remerciements qu’il a adressés à Parcs Canada, le Vam Lloyd a salué le travail de Haida Incorporated, un organisme à but non lucratif qui a « sauvé le NCSM Haida de la casse » après son retrait du service en 1963. Il a également reconnu les efforts des Amis du NCSM Haida, un organisme composé de bénévoles et de vétérans enthousiastes et dynamiques qui ont servi à bord du NCSM Haida et qui continuent de veiller à ce que le riche héritage du destroyer soit transmis au peuple canadien.

D’autres moments forts comprenaient un rassemblement, une représentation par une musique de la Marine, des tirs de canons du NCSM Haida et un salut d’un avion d’époque du Canadian Warplane Heritage Museum, situé à proximité. De plus, le légendaire pavillon blanc d’avant 1965 du navire de guerre a été retiré et remplacé par l’actuel pavillon de beaupré canadien ou pavillon naval canadien, qui est utilisé par tous les navires en service de la MRC.

En soirée, une cérémonie traditionnelle du crépuscule a eu lieu, suivie de la transformation du NCSM Haida en un monument vivant illuminé en souvenir des morts des batailles de l’Atlantique et du golfe du Saint-Laurent. Une vidéo des batailles, accompagnée des noms des navires perdus et de ceux et celles qui sont tombés au combat, a défilé sur la coque.

Le NCSM Haida unit les générations, faisant ainsi le lien entre le fier passé de la MRC et son brillant avenir. Son premier commandant, le vice-amiral Harry DeWolf, a donné son nom au premier des nouveaux navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique de la MRC ainsi qu’à la classe de ces navires. Son style de commandement motivant, courageux et audacieux en temps de guerre lui a valu le surnom « Hard-Over Harry » (Harry le dur de dur). Après la guerre, Harry DeWolf est devenu vice-amiral et a assumé le commandement de la MRC.

« La MRC est une marine de destroyers comptant 108 ans de service au Canada. Le NCSM Haida est l’incarnation même de l’histoire, de la bravoure et du dévouement sans faille des femmes et des hommes qui servent le Canada en mer, a déclaré le Vam Lloyd. Il est une preuve concrète de la longue histoire de la MRC en tant que force de combat et représente aujourd’hui un éternel souvenir du sacrifice, de la détermination et du courage des marins canadiens. »