Une équipe de militaires canadiens participe à une régate en Inde

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 16 février 2017

Par Peter Mallett

Deux marins de l’École navale (Pacifique) d’Esquimalt et un militaire d’Halifax ont participé à la régate de la Coupe de l’amiral, du 7 au 10 décembre, en Inde. L’équipe des Forces armées canadiennes (FAC) s’est classée treizième.

La septième édition de la compétition de voile internationale militaire annuelle, dans la baie d’Ettikulam de l’État de Kerala, était une compétition d’une durée de cinq jours tenue par l’Académie navale de l’Inde. Elle a réuni 54 participants de 24 pays.

« Dans l’ensemble, la mission ne se limitait pas strictement à une course; il s’agissait en réalité d’encourager la coopération internationale, la compréhension et l’amitié », déclare le Ltv James Lee, officier d’instruction de guerre de surface à l’École navale et chef de l’équipe. « Notre équipe est rentrée au pays riche de nouveaux amis des quatre coins du monde et de souvenirs impérissables. »

C’était la première fois qu’une équipe des FAC participait à la compétition. Les membres de l’équipe étaient le Ltv Lee, le Ltv Allana Foscarini et le Ltv Kevin Pallard d’Halifax.

Les concurrents utilisaient des dériveurs ordinaires Laser Radial de 14 pieds. Le pointage final des équipes était déterminé par la somme du pointage des courses individuelles.

« Comme nous avons formé notre équipe de façon plutôt précipitée et que certaines des autres équipes étaient très compétitives, la treizième place est un bon résultat, en particulier pour une première participation à la compétition », souligne le Ltv Lee.

En outre, le Ltv Foscarini a fini onzième globalement et troisième parmi les femmes, remportant ainsi la médaille de bronze.

« Alanna a exceptionnellement bien réussi, grâce à son expérience et à ses habiletés individuelles en voile », déclare le Ltv Lee.

Le Ltv Lee et le Ltv Foscarini ont dû faire un éreintant périple de 54 heures, marqué par cinq vols, quatre longues escales et trois heures en auto, à partir de l’aéroport, sur des routes non asphaltées. Selon le Ltv Lee, le trajet jusqu’à l’État de Kerala a pris presque autant de temps que la durée entière de la compétition.

« Ce long voyage en valait cependant certainement la peine, déclare-t-il. Les cérémonies d’ouverture et de clôture étaient élaborées; des activités et des visites étaient prévues chaque jour avant les courses et des spectacles et des exposés avaient lieu chaque soir après la course. »

Les membres de l’équipe ont appris à connaître la culture et l’histoire de l’Inde dans le cadre de présentations, d’exposés et de manifestations culturelles durant leur séjour à l’Académie navale. Le Ltv Lee estime que la régate a aidé à « offrir une perception internationale positive » des Forces armées canadiennes et du Canada aux autres pays participants.

Article reproduit avec la permission du journal Lookout.