Un motif commémoratif sera peint sur des navires pour souligner le 75e anniversaire de la fin de la bataille de l’Atlantique

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 23 septembre 2019

La Marine royale canadienne (MRC) se prépare à souligner le 75e anniversaire de la fin de la bataille de l’Atlantique, qui sera célébré tout au long de 2020, en peignant sur les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Moncton et Regina un dessin de camouflage de l’Amirauté de la Seconde Guerre mondiale. Ce motif est parfois appelé communément « peinture éblouissante ».

La bataille de l’Atlantique a été la plus longue de la Seconde Guerre mondiale et une où le Canada a joué un rôle central. Le motif de peinture patrimonial n’est qu’une des façons dont la MRC célébrera son patrimoine et rendra hommage à ceux qui ont fait le sacrifice ultime et aux personnes qui servent encore aujourd’hui.

Le NCSM Moncton est revenu récemment dans le secteur riverain d’Halifax peint avec un motif rétro de vagues blanches et bleues à la suite de la période prévue récemment terminée de mise en cale au chantier naval de Shelburne Ship Repair. Les travaux effectués sur le NCSM Regina, qui sera peint d’un motif géométrique blanc et bleu, sont en cours à la BFC Esquimalt et devraient être terminés au plus tard à la mi-octobre. Les deux navires garderont leurs motifs de peinture rétro pendant environ un an et présenteront cet important chapitre de l’histoire navale du Canada aux Canadiens et au monde entier.

Le NCSM Moncton montrera fièrement son motif de peinture éblouissant aux Canadiens lorsqu’il participera à la tournée des Grands Lacs l’an prochain. Le public aura l’occasion de rencontrer les marins, d’observer de près le navire et de le visiter lorsqu’il visitera des collectivités le long de la Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs.

L’été prochain, le NCSM Regina participera à l’exercice Rim of the Pacific 2020 (RIMPAC), et arrivera de façon spectaculaire à Pearl Harbor à l’occasion du plus grand exercice international de guerre maritime au monde.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ces motifs de peinture uniques et inhabituels étaient utilisés comme une forme de camouflage. Les motifs inhabituels rendaient le ciblage plus difficile et perturbaient la capacité de notre ennemi, en particulier la capacité des sous-marins ennemis, de suivre avec précision les navires. Chaque navire avait son propre motif, et il était donc plus difficile pour les ennemis d’identifier les classes de navires selon les marques physiques.

Courage, honneur et sacrifice – Se souvenir de la bataille de l’Atlantique

La bataille de l’Atlantique, la plus longue bataille de la Seconde Guerre mondiale, s’est déroulée en mer de 1939 à 1945 avec pour résultat stratégique le contrôle maritime de l’océan Atlantique Nord. Les navires ennemis ciblaient les convois de navires marchands transportant du matériel et des troupes essentiels pour assurer la liberté des peuples de l’Amérique du Nord et de l’Europe.

Chaque jour, jusqu’à 125 navires marchands traversaient l’Atlantique Nord en convoi. Ce fut durant ces traversées tumultueuses et mouvementées que la Marine canadienne s’est développée et a obtenu une réputation de service professionnel en escortant plus de 25 000 navires marchands qui traversaient l’Atlantique. Ces navires transportaient quelque 182 millions de tonnes de marchandises vers l’Europe, soit l’équivalent de 11 trains de marchandises s’étendant chacun de Vancouver à Halifax. Sans ces marchandises, l’effort de guerre aurait échoué.

Pendant 2 075 jours, les forces navales et aériennes alliées ont participé à plus de 100 batailles de convoi et à jusqu’à 1 000 combats de navires individuels contre les sous-marins et navires de guerre des marines allemande et italienne.

Les hommes et les femmes de la MRC, de la Marine marchande canadienne et de l’Aviation royale canadienne ont joué un rôle important dans l’effort de guerre des Alliés. Plus de 4 600 courageux Canadiens ont perdu la vie en mer et la plupart des 2 000 membres de la Marine royale canadienne qui sont morts pendant la guerre ont perdu la vie dans cette bataille.

Pendant la guerre, les frégates de la classe River, les destroyers de la classe Tribal, les destroyers de la classe C et les corvettes de la classe Flower de la MRC avaient un motif de peinture éblouissant.

La MRC est fière de rendre hommage aux réalisations des personnes qui ont servi alors que nous célébrerons le 75e anniversaire de la fin de la bataille de l’Atlantique l’an prochain. Il s’agit d’un rappel visuel unique que leurs sacrifices et service désintéressé pour le pays n’ont pas été oubliés.