Un membre originaire de St. John’s transfert son savoir médical en Afrique de l’Ouest

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 20 mars 2019

Lieutenant de vaisseau Jeff Lura

Le 1er mars 2019, des marins des Navires canadiens de Sa Majesté Kingston et Shawinigan sont arrivés à Foyer Don Bosco, une petite école de Cotonou, au Bénin, nichée dans le plus grand marché en plein air de l’Afrique de l’Ouest. Déployés dans le cadre de l’Opération PROJECTION – Afrique de l’Ouest, la plupart ont passé la journée à peinturer, à réparer des meubles et à jouer à des jeux avec les élèves locaux, démontrant ainsi l’engagement du Canada envers la région, à titre d’ami et de partenaire. Le lieutenant de vaisseau (Ltv) Greg Morrow, cela dit, avait une différente tâche à accomplir. Il était là pour s’assurer que, dans un pays où les services médicaux d’urgence sont limités, les enfants qui rient et jouent dans le campus auront la meilleure chance de survie que possible dans une situation d’urgence.

Le Ltv Morrow est originaire de St.  John’s, à Terre-Neuve et a terminé sa formation médicale en 2018. Il s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes peu de temps après. Après quelques mois seulement, il a été choisi pour se joindre à l’équipage du NCSM Kingston et être déployé en Afrique de l’Ouest. « Les médecins militaires n’ont pas souvent l’occasion de naviguer, » explique-t-il. « J’ai sauté sur l’occasion, mais je savais que j’aurais du pain sur la planche pour apprendre à vivre sur un navire. » Malgré la courbe d’apprentissage abrupte, lorsque le navire est arrivé en Afrique, un mois plus tard, le Dr. Morrow s’était adapté à la vie en mer et avait hâte de mettre ses connaissances à profit et appuyer ceux qui en ont besoin.

À Cotonou, on a demandé au Ltv Morrow de fournir une formation de base en premiers soins à un groupe d’enseignants enthousiastes. Ses leçons sont d’autant plus importantes puisque les ambulances et hôpitaux  ne sont pas communs au Bénin; dans bon nombre de cas, les enseignants seraient les seuls disponibles pour prodiguer des soins aux élèves blessés. « C’était un défi, » explique le Ltv Morrow après la formation. « Nous prenons pour acquis que les soins médicaux et l’équipement nécessaire sont disponibles partout au Canada, mais ce n’est pas le cas ici. J’ai privilégié la simplicité, puisque ces villages n’ont pas les services de base ou des services d’intervention en cas d’urgence. »

Donc, par l’entremise d’un traducteur, le Dr. Morrow a démontré comment traiter les coupures, les égratignures, les fractures et les blessures à la colonne vertébrale de façon à ce que les enseignants puissent le faire eux-mêmes après son départ. Au dire de tous, ses directives ont été bien reçues. « C’était parfait,» déclare l’enseignant Pascal Akakbo après la formation. « Nous devons résoudre des problèmes et traiter des blessures assez souvent ici. C’est pourquoi une meilleure connaissance des méthodes à utiliser pour intervenir nous sera d’une grande utilité. Nous nous servirons de ces nouvelles connaissances très souvent. »

Lorsqu’il n’est pas en train de transférer ses connaissances aux quatre coins du monde, le Ltv Morrow passe son temps en mer, à encadrer l’équipe d’évacuation des blessés des navires, à soigner les membres d’équipage, et à en apprendre davantage sur la Marine royale canadienne. Pour ceux qui contemplent la vie à titre de médecin militaire des FAC, voici quelques conseils de sa part : « Ma carrière militaire est extraordinaire jusqu’à maintenant et je la recommande à tous mes collègues. En plus des défis médicaux et des occasions de perfectionnement professionnel, j’ai tiré des coups de mitrailleuse de calibre .50, conduit un petit bateau, pris part à la cérémonie traditionnelle du baptême du passage de la ligne, et plus encore. Vous ne pouvez pas avoir ce genre d’expérience en pratique civile. »

À son retour d’Afrique de l’Ouest,  le Ltv Morrow servira à titre de médecin militaire généraliste aux Services de santé des Forces armées canadiennes  (Atlantique), prodiguant des soins au personnel de la BFC Halifax et des alentours. Les Forces armées canadiennes recrutent actuellement des médecins militaires. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le lien suivant : https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/services/emplois-fac/options-carriere/domaines-travail/soins-de-sante/medecin.html