Un marin d’origine africaine fier de servir la communauté

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 12 février 2018

Par Peter Mallett

Les efforts des Forces armées canadiennes en vue d’augmenter le nombre de femmes dans les forces militaire ont été grandement rehaussés récemment par la Fondation Achieve Anything.

Attirées par le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Ottawa, 120 filles et femmes de tous âges ont passé la passerelle du navire, le 27 janvier 2018, pour une sortie en mer d’un jour autour du port de Vancouver et dans le détroit de Géorgie.

Pour la plupart, il s’agissait de leur premier contact avec un navire de guerre canadien et son équipage.

Les marins avaient préparé pour leurs invitées des expositions spéciales dans le hangar et sur le navire, et ils avaient réservés une série de visites et de démonstrations pour épater la galerie et faire en sorte qu’elles posent des questions.

L’Aviation royale canadienne était de la partie également; lors de la démonstration d’une opération de recherche et sauvetage, un aéronef de patrouille maritime Aurora a survolé le navire.

« Promouvoir la Marine auprès des générations futures est très important pour tout le monde de l’Équipe de la Défense », souligne le capitaine de frégate Alex Barlow, le commandant du NCSM Ottawa. « Voir les sourires sur les visages de tout le monde a rempli de fierté les marins à bord du NCSM Ottawa, et nous espérons que toutes les participantes parleront de leur expérience à leurs amis et leur famille. »

La Fondation Achieve Anything a été formée pour créer des projets et des programmes toute l’année qui inspirent les futures chefs de file en science, en technologie, en ingénierie et en mathématiques (STEM), et les domaines axés sur les STEM comme l’aviation, l’aérospatiale, la marine et la défense. Achieve Anything a été fondée par Kirsten Brazier, une professionnelle de l’aviation ayant plus de 25 ans d’expérience dans l’industrie de l’aviation commerciale comme pilote d’aéronef à voilure fixe et d’hélicoptère. La pilote de 47 ans a fondé l’organisme à but non lucratif en 2016, mais ses débuts remontent à 2012, avec l’activité-phare The Sky’s No Limit – Girls Fly Too! L’activité annuelle, organisée conjointement par diverses agences et partenaires de l’industrie et de l’éducation, prévoit accueillir 20 000 visiteurs en 2018.

C’est le faible nombre de femmes dans la haute direction et les poste de commandement et les professions hautement spécialisées dans les organisations comme les Forces armées canadiennes qui motivent Mme Brazier à défendre les changements par des mesures concrètes plutôt que la rhétorique. Elle croit fermement à l’expérience pratique et axe ses efforts sur cet aspect de la promotion.

Dans le cas de la sortie en  mer d’un jour à bord du NCSM Ottawa, elle a donné à l’activité le slogan suivant : « Ladies, come drive this ship » (« Mesdames, toutes à la barre »).

« Les femmes sont difficiles à attirer par les industries de la défense, des sciences et de la technologie, explique Mme Brazier. Si vous voulez attirer les femmes dans votre domaine, il faut qu’elles voient qu’un navire de guerre offre une expérience extraordinaire. »

Elle ajoute : « Je ne veux pas entendre les femmes dire qu’il faut plus de femme dans les forces militaires oul es services d’urgence. Je veux que plus d’hommes prennent les devants et disent, comme l’a fait le général Jonathan Vance [chef d’état-major de la défense] : "Nous voulons bâtir une équipe diversifiée qui comprend davantage de femmes". »

Article publié avec l’autorisation du journal Lookout.