Un enseigne de vaisseau de 1re classe reçoit la Médaille de la bravoure pour avoir sauvé un autre marin

Nouvelles de la Marine / Le 20 février 2019

Par Mike Avery, AP FMAR(A)

Le 23 février 2017, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton effectuait un ravitaillement en mer avec un navire-citerne étranger. Le NCSM Fredericton venait tout juste de commencer à recevoir du carburant du navire-citerne lorsque le câble reliant les deux navires s'est rompu.

La sonde de ravitaillement et le réservoir sont tombés sur le pont. Le tuyau de ravitaillement a commencé à tomber dans l'eau et a tiré la sonde du réservoir. Il s’est courbé sur des barrières métalliques au moment où il tombait du navire.  

Les tournevires légers et lourds, deux lignes qui guident et soutiennent la sonde de ravitaillement alors qu'elle est tirée du pétrolier à bord de la frégate, n'avaient pas encore été débranchés, et ces lignes avaient été rapidement arrachées de la frégate avant de tomber dans l'océan.

Lorsque l’enseigne de vaisseau de 1re classe (ens 1) David LeBlanc s'est retourné pour s'assurer que personne n'avait été blessé, il a vu l'un des préposés aux cordages du navire se prendre dans les lignes qui se trouvaient en arrière de la grue de bord.

Le marin était sur le point d'être traîné sur le pont par les lignes.

Sans hésiter, l’ens 1 LeBlanc s’est mis à courir à toute vitesse sur cinq mètres, s'est jeté sur les lignes et a tiré dessus pour les détendre. Grâce à sa vivacité d'esprit, il a pu libérer le préposé aux cordages sans que celui-ci se blesse.  

« Je n'ai pas vraiment eu le temps de penser à ma propre sécurité. J'ai réagi à ce que j'ai vu, et j’ai vu quelqu'un qui avait besoin d'aide. »

Grâce à son instinct et à l’entraînement qu’il avait reçu, l’ens 1 LeBlanc a pu réagir à une situation d'urgence.

« Nous sommes formés pour intervenir dans toutes sortes de situations d'urgence, et s’il vous arrive d’être dans cette situation, vous devrez vous fier à votre instinct. »

Son acte de courage dans une situation dangereuse lui a valu la troisième distinction pour bravoure en importance dans le système canadien des distinctions honorifiques. Peu de temps après, le contre-amiral Baines a communiqué avec lui pour lui annoncer qu'on lui décernait la Médaille de la bravoure.

Lui et son épouse Tracy se sont envolés pour Ottawa le 5 novembre 2018 pour la remise officielle de la médaille à Rideau Hall. « Je me sens honoré d'avoir reçu une telle reconnaissance pour avoir aidé un compagnon de bord », a-t-il déclaré après la cérémonie.

Plus tard la même année, l’ens 1 LeBlanc devrait être choisi pour recevoir sa commission d’officier grâce au Programme d'intégration (Officiers sortis du rang) et nommé officier du génie des systèmes de marine. Il est impatient de continuer à servir son pays et à voir le monde en même temps, ce qui, selon lui, est la principale raison pour laquelle il s'est joint à la Marine royale canadienne.