Signal de hissage des pavillons du vice-amiral Craig Baines

Nouvelles de la Marine / Le 12 janvier 2021

Aujourd’hui, au moment où je prends la relève du vice-amiral McDonald à la tête du commandement, je tiens à souligner le rôle moteur que mon camarade de bord a joué au sein de la Marine royale canadienne (MRC) tout au long de son commandement et pendant cette période sans précédent. Je tiens également à dire à quel point je suis touché et honoré de devenir le 37e commandant de la Marine royale canadienne. Je suis surtout honoré de continuer à servir avec les Canadiens et les Canadiennes exceptionnels qui portent l’uniforme au nom de leur pays et avec les fonctionnaires qui les soutiennent, souvent en travaillant dans des milieux dangereux loin de chez eux.

Dans le premier message que je vous adresse, à vous, membres de la MRC, je tiens à préciser de manière claire et concise les domaines dans lesquels je compte concentrer mon énergie, ainsi que les priorités que je me suis fixées au départ. Tout d’abord, mon principal objectif est « le respect ». Le respect envers la MRC, envers soi, et, surtout, envers les camarades de bord. Notre force réside dans notre diversité, et cette force tient à une meilleure inclusion. Si nous respectons les autres comme nous nous respectons nous-mêmes, notre organisation se portera au mieux.

À l’appui de ce grand objectif, et outre nos innovations continues dans les domaines des données et de la numérisation (la vision numérique qui facilitera tout ce que nous faisons), il y a quatre domaines/thèmes généraux qui seront une priorité permanente à l’avenir (désignés par le sigle « S3Charlie ») :

A. Soutien aux marins, aux fonctionnaires et aux familles
B. Soutien aux navires et aux sous-marins
C. Service
D. Culture

Premièrement, nos marins, nos fonctionnaires et les familles. Je placerai toujours au centre de mes préoccupations le travail et l’expérience de vie des membres de l’Équipe de la Défense et des familles qui les soutiennent. Ce que vous faites est important et est à la base de nos activités de préparation, de notre disponibilité opérationnelle et de nos opérations; votre préparation individuelle nous permet d’atteindre la disponibilité opérationnelle requise pour gérer le système des systèmes qui forme la MRC. Les capacités matérielles sont indispensables, mais il faut pour cela des marins et des fonctionnaires professionnels pour assurer leur efficacité opérationnelle. En veillant à ce que vous soyez pris en charge et écoutés, nous pourrons compter sur vous pour un travail plus productif et plus efficace.

Deuxièmement, nos navires et nos sous-marins. Tout en poursuivant l’excellent travail du vice-amiral McDonald et de la grande équipe de la MRC et du ministére de la Défense nationale, nous mettrons sur pied des unités de combat efficaces au sein de la flotte actuelle et continuerons à renouveler notre Marine de classe mondiale pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain. Certains de ces défis sont connus et d’autres ne se présenteront qu’avec le temps. Le renforcement des capacités futures et le contexte d’instruction correspondant dont nous avons besoin pour exploiter ces capacités de pointe sont essentiels pour que la MRC puisse continuer à fonctionner dans un contexte incertain face aux menaces et aux attaques potentielles contre les intérêts et les valeurs du Canada.

Troisièmement, notre service. Je m’efforcerai de faire passer le service au sein de la Marine et pour notre pays avant nous-mêmes tout en continuant à veiller à ce que nous soyons prêts à aider, à diriger et à combattre. Nous sommes des guerriers professionnels appelés à nous tenir prêts à faire face à tout ce qui nous attend, et nous devons le faire en gérant notre instruction et notre personnel de la manière la plus efficace possible.

Enfin, notre culture. Comme je l’ai mentionné au début, je veux que nous fassions tous du « respect » notre objectif principal. Par conséquent, je vais me concentrer sur la culture de la MRC et sur le projet de changement de culture lancé par mon prédécesseur. Nous devons avancer ensemble pour éradiquer les comportements inacceptables dans nos rangs, les inégalités dans nos coutumes et traditions, et prendre des mesures fermes lorsque cela est nécessaire. Nous devons faire sans cesse de notre mieux; mettre en valeur ce que le Canada a de mieux à offrir. Ensemble, nous apprendrons, nous agirons et nous ferons mieux. Nous ferons du respect de tous notre objectif premier, sans pour autant renoncer au maintien de notre professionnalisme exceptionnel de guerriers.

Il me tarde de travailler avec vous, de vous rencontrer tous (virtuellement ou en personne) dans les jours et les semaines à venir, et de collaborer avec vous pour le bien du service, des Forces armées canadiennes et surtout de notre pays.

Vice-amiral Baines, 37e commandant de la Marine royale canadienne