Quatre officiers mariniers du NCSM St. John’s rentrent au bercail

Nouvelles de la Marine / Le 14 mai 2019

Il n’est pas étonnant qu’autant de Terre-Neuviens servent à bord du navire de la Marine royale canadienne (MRC), le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) St. John’s. Présentement, il navigue dans les eaux européennes. L’an dernier, le navire est rentré d’une mission de six mois dans le cadre de l’opération REASSURANCE au sein du 1er Groupe maritime permanent OTAN.

Par contre, nos lecteurs seront peut-être surpris d’apprendre que les maîtres de 1re classe (M 1) Eric Franson, Justin Smith et Adam Holloway ainsi que le maître de 2e classe (M 2) Mitchell Spurrell ont tous grandi dans la même petite région (à Clarenville, Arnold’s Cove, Port Blandford et Little Hearts Ease, respectivement). Bien qu’ils remplissent tous différentes fonctions à bord du NCSM St. John’s, ils sont fiers de leurs origines ancrées au nord-est de la ville qui donne son nom au navire.

Les souvenirs et les points de vue de chaque marin diffèrent en ce qui concerne leur expérience au sein de la MRC et à bord du « STJ ». Citons à titre d’exemple le M 1 Franson, technicien de marine spécialisé en gestion des systèmes électriques, qui a participé à un échange avec la Marine royale de la Nouvelle-Zélande. Pour sa part, le M 1 Smith est technicien en génie des armes et a participé à la saisie de tonnes de marchandises de contrebande illicites en tant que membre d’une équipe d’arraisonnement d’un autre navire. Aussi, comme son fils a été baptisé à bord du NCSM St. John’s, il est juste de prétendre que le STJ lui tient vraiment à cœur.

Le M 1 Holloway est chef cuisinier du navire et il a participé à de nombreux déploiements avec la Marine de la côte Est, notamment dans la mer Noire, la mer d’Oman et le golfe Persique, dans le cadre des activités de surveillance de piraterie et du trafic de drogue. Enfin, le M 2 Spurrell est technicien en systèmes de communication – Génie des armes. Il se trouvait en mission dans la mer Méditerranée lorsque le navire est reparti en mission au Kenya pour une mission anti-piraterie et a escorté des navires du Programme alimentaire mondial vers la Somalie.

Ces messieurs possèdent beaucoup d’expérience dans le domaine naval et ont voyagé dans plusieurs régions passionnantes du monde. Toutefois, tous les marins attendent avec impatience leur voyage de retour. Après un exercice multinational et un événement commémoratif du 75e anniversaire du Jour J en France, ils ont bien mérité de passer du temps avec leurs proches et leurs amis, que ce soit à Halifax ou chez eux, à Terre-Neuve.