Les sacrifices du jour J sont commémorés lors d’une cérémonie au parc Point Pleasant

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 20 juin 2019

Par Ryan Melanson

Dans le cadre des événements de marque du gouvernement du Canada organisés à Halifax pour souligner le 75e anniversaire du jour J et de la bataille de Normandie, des membres du public se sont réunis avec des dignitaires et des militaires lors d’une cérémonie spéciale de dépôt de couronnes au monument commémoratif d’Halifax, dans le parc Point Pleasant, le 5 juin.

Alors que le temps était pluvieux et venteux, la foule se tenait debout pour honorer les sacrifices des personnes qui ont pris part à l’invasion de la France occupée par les Allemands qui a commencé le 6 juin 1944, une opération dont on se souvient comme l’un des moments cruciaux de la Seconde Guerre mondiale.

Plus de 14 000 Canadiens faisant partie d’un total de 90 000 soldats alliés ont débarqué à Juno Beach en Normandie, et plus de 10 000 marins de la Marine royale canadienne et de la marine marchande ont joué un rôle important dans le dragage de mines et le transport de troupes, d’armes, de nourriture et d’autres marchandises.

« Depuis les débarquements à Juno Beach, en passant par l’épuisante avancée dans la campagne française dans les semaines qui ont suivi, les Forces canadiennes se sont jointes à nos alliés au combat et ont contribué à changer le déroulement de la Seconde Guerre mondiale et le monde dans lequel nous vivons maintenant », a déclaré l’enseigne de vaisseau de 1re classe Edith Sullivan, qui a été le maître de cérémonie de cette journée.

« Il s’agit de l’histoire des jeunes hommes et femmes qui ont quitté leur foyer, leur famille, leurs espoirs et leurs rêves pour défendre la cause de la paix et de la liberté. Plus de 5 000 jeunes Canadiens ont perdu la vie en Normandie; aujourd’hui, nous nous souvenons de toutes ces personnes. »

Parmi les dignitaires présents, mentionnons l’honorable Arthur J. LeBlanc, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, le général (retraité) Walt Natynczyk, sous-ministre des Anciens Combattants, et le contre-amiral Craig Baines, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique et de la Force opérationnelle interarmées (Atlantique).

Une délégation d’anciens combattants du jour J et de la Seconde Guerre mondiale était également présente, dont Fred Turnbull, âgé de 94 ans, qui a lu au microphone l’Acte du Souvenir alors que le Navire canadien de Sa Majesté Fredericton se tenait au large en arrière-plan.