Les plongeurs du Vancouver contribuent à l’état de préparation du navire

Nouvelles du Pacifique / Le 3 juin 2015 / Numéro de projet : 06-02-VAN

Ens 1 Sean Catterall
O plongée/I et RAPU/I du NCSM Vancouver

Après presque un an depuis son radoub de demi-vie, le NCSM Vancouver et son équipage continuent de progresser vers le niveau de disponibilité opérationnelle normale.

Pour appuyer ces buts, l’équipe de plongée du navire a adopté un programme rigoureux d’instruction et de préparation qui comprend du conditionnement physique collectif et individuel, l’acquisition et le renforcement des techniques pour l’équipement ainsi qu’un rythme de plongée accru.

Les plongeurs de bord apportent une capacité essentielle aux NCSM en permettant la réalisation de tâches courantes sous l’eau et en offrant une flexibilité opérationnelle dans le cadre des déploiements à l’étranger. Les plongeurs peuvent être déployés dans divers rôles pour accomplir des tâches telles que le soutien des opérations de recherche et sauvetage, les opérations d’embarquement, des scénarios d’homme à la mer et bien d’autres urgences qui exigent le déploiement de plongeurs.

Ces derniers mois, les plongeurs du Vancouver ont participé à divers exercices tant à quai qu’en mer. À la suite des activités de préparation aérienne en février, le 443e Escadron d’hélicoptères maritimes a fourni un de ses hélicoptères Sea King pour appuyer l’instruction en matière de déploiement de nageurs-sauveteurs. Plus récemment, l’équipe de plongée du Vancouver a réalisé une recherche en demi-collier et a utilisé avec succès son matériel de neutralisation de mines ventouses dans le cadre d’un exercice visant à neutraliser une mine factice attachée à la coque du navire.

Le matériel de neutralisation de mines ventouses constitue le principal outil des plongeurs de bord pour neutraliser les mines ventouses sous-marines antinavires en boitier fin.

À peine une semaine plus tard, l’équipe a de nouveau plongé au brise-lame de la pointe Ogden pour se familiariser avec les types de courants locaux et accroître sa confiance lorsqu’elle est sous l’eau.

Dans un avenir proche, le service du génie des systèmes de marine du navire demandera le soutien de plongeurs pour effectuer un test de micromètre d’usure en vue de mesurer et de vérifier l’usure normale des lignes d’arbres.

De plus, le Vancouver a été désigné comme officier responsable d’une phase de l’exercice pour la journée de plongée de la Flotte le 21 mai, à laquelle les plongeurs des unités de la flotte et à terre sont encouragés à participer pour maintenir leur état de préparation.

La profession de plongeur est à la fois enrichissante et remplie de défis. Toute personne intéressée à devenir un plongeur de bord devrait le faire savoir à sa chaîne de commandement et entreprendre un programme de conditionnement physique structuré pour se préparer à suivre le cours.

Puisque les plongeurs peuvent travailler seuls ou en pairs, ils doivent avoir de la confiance en soi et un excellent sens des responsabilités.

De plus, ils doivent démontrer un niveau élevé de bon sens et maintenir un niveau très élevé de conditionnement physique. La camaraderie et un sentiment concret de contribution utile ne sont que quelques-uns des avantages d’être un plongeur de bord.