Les navires de soutien interarmées seront rebaptisés Protecteur et Preserver

Nouvelles de la Marine / Le 26 septembre 2017

Les futurs pétroliers ravitailleurs d’escadre de la Marine royale canadienne (MRC), les navires de soutien interarmées (NSI), seront renommés et inclus dans la classe de navires Protecteur.

En rebaptisant les NSI Protecteur et Preserver, la MRC souligne le service distingué et remarquable des anciens navires de la classe Protecteur ayant porté ces noms. C’est une façon de perpétuer les honneurs de guerre reçus par les prédécesseurs de ces navires et de permettre aux futurs navires d’ajouter leurs propres honneurs de guerre à ceux du Preserver et du Protecteur.

« Se remémorer l’histoire de la Marine royale canadienne est une façon de rendre hommage à ceux qui ont servi et de ne pas oublier les leçons apprises dans le passé au moment de prendre des décisions pour l’avenir », explique le ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan. « Pour les nombreux Canadiens qui forment la communauté de la Marine, les noms Protecteur et Preserver évoquent la richesse de l’histoire, du patrimoine et de l’identité de la marine canadienne. Je suis convaincu que les futurs Protecteur et Preserver continueront de servir les Canadiens avec distinction. »

En octobre 2013, le gouvernement du Canada a annoncé que Queenston serait le nom de la classe des navires de soutien interarmées. Or, les premiers pétroliers ravitailleurs d’escadre spécialisés, c’est-à-dire les anciens Protecteur et Preserver, ont depuis été retirés du service et ne font plus partie de la flotte de la MRC.

La MRC, par l’entremise du comité de désignation des navires, y a vu l’occasion d’envisager de réutiliser les noms des premiers pétroliers ravitailleurs d’escadre, ce qui n’était pas possible au moment de nommer les navires de soutien interarmées en 2013.

« Alors que nous nous tournons vers l’avenir avec la nouvelle flotte de la MRC, nous n’oublions pas d’où nous sommes partis, ni par où nous sommes passés. De nombreux marins de la Marine royale canadienne, actifs et retraités, sont très attachés aux anciens NCSM Protecteur et Preserver. En baptisant les nouveaux navires, nous rendons hommage aux générations de marins qui ont servi à bord des anciens navires de la classe Protecteur », souligne le vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la MRC.

Les derniers navires ayant porté les noms Protecteur et Preserver ont été mis en service en 1969 et 1970, et retirés du service en 2015 et 2016 respectivement.

Le nouveau NSI Protecteur perpétuera l’honneur de guerre GOLFE ET KOWEÏT et MER D’OMAN. Le Preserver perpétuera l’honneur de guerre MER D’OMAN.

Les navires de soutien interarmées auront une capacité de ravitaillement en mer, ainsi des capacités de transport limitées en plus de soutenir les opérations à terre.