Le programme Leaders canadiens en mer tend la main aux femmes

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 1 novembre 2017

Par le capitaine SueEllen MacGowan

La Marine royale canadienne (MRC) tend la main à des femmes chefs de file du monde des affaires, de diverses industries et du monde du sport. Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Winnipeg a récemment reçu à son bord 12 femmes d’influence pour faire le trajet entre Esquimalt, en C.-B., et San Francisco, en Californie. Cette expérience hors du commun faisait partie du programme Leaders canadiens en mer de la MRC, qui a lieu plusieurs fois par année sur chaque côte.

« J’ai beaucoup appris sur le leadership », affirme Marilyn Loewen Mauritz, présidente et PDG intérimaire de la coopérative de crédit Central 1. « La Marine mise beaucoup sur le leadership, le mentorat et la prise de responsabilités. Ces compétences peuvent être appliquées à tous les postes et à toute expérience. Je garderai ces leçons avec moi à mon retour chez moi. Je garderai également à l’esprit toutes ces personnes qui sont sur ce navire, loin de leur famille. Ces marins veulent faire partie de l’équipe à bord du navire. Je trouve que c’est formidable lorsque tous les membres de l’équipe avancent vers un but commun, dans la même direction. »

C’est avec fierté que les membres de l’équipage du NCSM Winnipeg ont fait des démonstrations d’exercices, dont l’arraisonnement tactique, la lutte contre les incendies, la protection contre les inondations et le traitement d’un grand nombre de blessés. Les participants du programme Leaders canadiens en mer ont fait l’expérience d’une démonstration intense et exigeante sur le plan physique de trois jours et deux nuits, qui avait pour but d’illustrer les opérations de la MRC à bord d’un navire de guerre canadien.

« C’est formidable de constater que pour chaque poste, la Marine forme un autre marin pour prendre la relève », souligne Diane McCurdy, colonel honoraire du 442e Escadron de transport et sauvetage de Comox, en C.-B., qui participait au programme. « Ils sont déterminés à apprendre et ils sont ravis d’avoir autant de plaisir à le faire. »

Le Col hon McCurdy est présidente de McCurdy Financial Inc., l’une des plus importantes firmes de planification financière indépendante au Canada et l’auteure du livre à succès « How Much is Enough? ». Son travail avec l’Aviation royale du Canada l’a rapprochée de la MRC et des efforts concordants de relations et de mobilisation visant à renseigner et à sensibiliser la population canadienne au sujet des forces militaires.

« Je crois que c’est important que les Canadiens sachent tout ce que leurs forces navales et militaires font pour eux, souligne le Col hon McCurdy. Ils vont bien au-delà de leur devoir, qu’il s’agisse d’opérations de recherche et sauvetage ou de l’aide lors des inondations et des ouragans. Ils risquent leur vie pour assurer la sécurité des Canadiens et de gens ailleurs dans le monde. Quelle équipe formidable ils forment! Chaque membre de l’équipage est un leader à part entière. L’enthousiasme que ces personnes ont pour leur travail et leur niveau de savoir-faire et d’instruction est impressionnant! »

Le commodore Marta Mulkins, commandant de la Réserve de la Marine royale canadienne, a accueilli les participantes du programme Leaders canadiens en mer, dont Katherine Emberly (vice-présidente principale du marketing chez Shaw Communications), Teresa Conway (présidente de Powerex) et Pamela Martin (ancienne directrice de la mobilisation et des relations externes du premier ministre de la Colombie-Britannique). Les participantes étaient reconnaissantes et emballées par le programme. Elles se sont engagées à parler de ce qu’elles avaient appris lors de leur participation et à éduquer le public à propos de la MRC.

 « J’ai appris que la Marine est géniale », lance Karina LeBlanc, ambassadrice de l’UNICEF, conférencière spécialiste en motivation et médaillée de bronze aux Jeux olympiques. « C’est formidable de voir l’équipe et les dirigeants fonctionner avec autant d’efficacité, grâce à leur lien à quelque chose de plus grand qu’eux-mêmes. C’est incroyable parce que ces personnes nous protègent vraiment. En tant que Canadiens, nous vivons notre vie en considérant comme allant de soi l’ampleur de ce que notre marine fait pour nous. Les marins ne ménagent aucun effort pour veiller à notre sécurité et je crois que nous devons être un peu plus reconnaissants pour tous ces efforts. Ils sont tous tellement dévoués et ils sacrifient tellement de choses, notamment le temps qu’ils doivent passer loin de leurs proches, tout en sachant qu’à tout moment, ils pourraient se retrouver en situation de vie ou de mort. Je ne crois vraiment pas que nous reconnaissons tout ce qu’ils font pour notre pays à sa propre valeur. »

La MRC cherche à se rapprocher des Canadiennes pour mieux faire comprendre son rôle. Ces dirigeantes auront l’occasion de parler de leur expérience avec les membres de leurs différents cercles.