Le nouveau patron du NCSM Oriole trace une nouvelle voie pour le voilier

Nouvelles du Pacifique / Le 20 octobre 2015

Par Peter Mallett

La mission du grand voilier de la Marine royale du Canada (MRC) demeure la même, mais le nouveau commandant trace une voie légèrement différente pour le NCSM Oriole.

« Notre mission première est de faire connaître la Marine aux Canadiens et aux Canadiennes. Nous sommes chanceux, car notre mandat principal consiste à établir des liens avec la communauté, contrairement au personnel des navires de la classe Halifax ou de la classe Kingston pour qui ce mandat ne constitue pas une fonction première », affirme le capitaine de corvette (Capc) Mike Wills, le nouveau patron du NCSM Oriole.

Avec les encouragements de son père, le Capc Wills a vécu sa première expérience de navigation à l’âge de sept ans. En 2000, après avoir obtenu un diplôme universitaire en Sciences politiques de l’Université de Colombie‑Britannique, le Capc Wills s’est enrôlé dans la MRC. En 2004, il a été affecté pour la toute première fois en tant que membre de l’équipage du NCSM Ottawa.

Le Capc Wills précise avoir été d’abord étonné lorsqu’il a été sélectionné pour assumer les fonctions de capitaine du NCSM Oriole, en raison de la compétition féroce pour le poste.

« Le poste de commandant du NCSM Oriole est difficile à pourvoir étant donné qu’il requiert une personne qui est formée pour occuper un poste de commandement et qui détient de l’expérience en navigation. J’étais très heureux d’apprendre la nouvelle, mais aussi un peu surpris, car j’en avais en quelque sorte fait la demande à la vierge Marie. Je ne pensais pas qu’il était possible que cela m’arrive aussi tôt », a déclaré le Capc Wills.

Seulement deux jours après avoir pris les commandes, le Capc Wills était occupé avec les membres de son équipage à faire visiter le NCSM Oriole à 16 visiteurs à l’occasion d’une journée communautaire en mer dans le cadre de l’activité Tour de Rock de l’organisme de bienfaisance Policiers contre le cancer.

« L’important n’est pas tant la navigation, mais plutôt l’occasion d’établir un lien entre le public et les marins et de passer une belle journée sur l’eau. Je crois que nous avons atteint notre but et que nous avons fait plaisir à 16 personnes aujourd’hui », a précisé le Capc Wills après avoir navigué sur les eaux majestueuses au sud de l’île de Vancouver.

Surnommé le « bateau du peuple » par l’auteure Shirley Hewitt, qui a publié un livre de photos sur le NCSM Oriole en 2002, le voilier de 101 pieds est le plus ancien des navires de la MRC et celui qui compte le plus d’années de service. En 1921, il a d’abord été construit en tant que yacht personnel de George H. Gooderham, un industriel de Toronto. En 1952, il a été enregistré en tant que navire de la MRC.