Le NCSM St. John’s atteint des sommets!

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 7 mai 2019

Le 4 avril, le chef d'état-major de la défense, le général Jonathan Vance, a rendu hommage à deux équipages du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) St. John’s pour leur service et leur rendement exceptionnels en 2017. La Mention élogieuse des Forces canadiennes à l'intention des unités est une distinction honorifique collective visant à reconnaître le service remarquable d’une unité militaire.

Pendant son déploiement en appui à l'opération REASSURANCE, en 2017, soit la contribution du Canada aux mesures d'assurance de l'OTAN en Méditerranée et en mer Noire, le NCSM St. John’s a passé des semaines à suivre des forces navales russes près de la Syrie, notamment un sous-marin diesel de la classe Kilo.

À titre de commandant des forces de guerre anti-sous-marine, l’équipage du NCSM St. John’s a fait preuve d'une ténacité, d'une perspicacité tactique et d'un leadership incroyables à la tête des forces internationales dont il était responsable afin de suivre des forces sous-marines russes. Des interventions décisives face aux tirs de missiles de croisière navals russes ont renforcé les opérations de renseignement de la coalition et la connaissance de la situation dans l'ensemble de la région, ce qui a fait grand honneur aux Forces armées canadiennes.

Plus tard la même année, le NCSM St. John’s, doté d’un nouvel équipage, devait être déployé pendant six mois au début de 2018 et était occupé à terminer ses préparatifs lorsque l'ouragan Irma est passé dans les Caraïbes au début de septembre.

Le NCMS St. John’s a modifié ses plans concernant l'entraînement préparatoire pour se joindre à ce qui est devenu l'opération RENAISSANCE Irma Maria, arrivant dans la région des îles Turques et Caïques en septembre 2017.

Le premier maître de 2e classe Scott Macpherson, chef mécanicien du navire, a déclaré à l'époque qu'au cours de ses presque trois décennies en mer, il avait participé à nombre d’exercices préparatoires. Cependant, cette fois-ci, « c'était le programme préparatoire à court terme le plus intense » auquel il avait jamais pris part. « Nous sommes devenus incroyablement centrés sur la mission », a-t-il ajouté.

Pendant son déploiement, le navire a servi de centre de commandement précieux, où il était possible de communiquer avec le commandement supérieur, de produire l’eau potable essentielle et d’héberger les marins qui œuvraient dans le climat chaud et humide des Caraïbes. Chaque jour, environ 80 marins ont fait la navette entre le navire et le rivage, dans un petit bateau, afin d’exécuter les tâches d’aide humanitaire qui leur avaient été confiées.

Au cours de la cérémonie, chaque équipage a reçu un parchemin gaufré d’or, un médaillon doré à douze côtés et un drapeau commémoratif spécial qui représente les symboles des trois services : l’ancre, les épées croisées et l’aigle en vol, surmontés de la couronne royale. Le NCSM St. John’s arborera non pas un, mais deux drapeaux au cours des deux prochaines années. Habituellement, le drapeau de la Mention élogieuse flotte pendant une année, mais le CEMD a donné au navire la permission de le faire flotter plus longtemps en reconnaissance du niveau du service offert par les équipages du navire en 2017.