Le NCSM Fredericton est le tout dernier navire à participer à l’Op REASSURANCE

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 24 février 2020

Par Ryan Melanson

Un autre chapitre de l’engagement continu de la Marine royale canadienne (MRC) relativement à l’opération REASSURANCE a commencé le 20 janvier avec le départ du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton d’Halifax pour un déploiement de six mois en Méditerranée.

Le déploiement du Fredericton marque la 13e fois qu’un navire canadien se rend dans la région depuis que la MRC a commencé à soutenir la mission en 2014.

Le navire et son équipage rejoindront le 2e Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN (SNMG2), qui est en place pour renforcer la défense collective de l’OTAN et assurer aux alliés d’Europe centrale et orientale leur sécurité et leur stabilité face à l’agression russe et à d’autres menaces régionales.

Familles, amis et collègues se sont rassemblés sur la jetée le matin pour dire au revoir aux membres de l’équipage et voir le navire partir. Des dignitaires, dont des députés locaux et l’honorable Arthur J. LeBlanc, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle‑Écosse, et Son Honneur Patsy LeBlanc, y étaient également présents.

Le commodore (Cmdre) Richard Feltham, commandant de la Flotte canadienne de l’Atlantique, s’est dit fier de l’équipage du navire, qui a fait des efforts considérables pour atteindre le niveau de disponibilité opérationnelle nécessaire au déploiement, ainsi que du personnel à terre, tant militaire que civil, qui l’a soutenu dans ses efforts.

Il a remercié l’équipe de l’Installation de maintenance de la Flotte Cape Scott pour le travail de préparation du navire à la navigation, ainsi que le personnel du groupe Entraînement maritime, qui a participé au processus de préparation du Fredericton au déploiement.

Les cérémonies de départ et de retour au pays organisées pour ces déploiements prolongés ont tendance à mettre l’accent sur les familles, qui apportent un soutien crucial aux marins déployés, en assumant des responsabilités supplémentaires pour leur permettre de se concentrer sur leurs tâches en mer plutôt que de se soucier des problèmes de vie quotidienne chez eux.

« L’amour et le soutien que nous apportent toutes les familles réunies ici aujourd’hui sont extrêmement importants. Je tiens à remercier personnellement chaque personne », a déclaré le capitaine de frégate (capf) Blair Brown, commandant du Fredericton.

« Il y a beaucoup d’enthousiasme à bord, et nous sommes conscients des difficultés qui nous attendent, mais nous avons un équipage fantastique, et c’est un honneur et un privilège de servir aux côtés de ces marins. »

Le Capf Brown a également remercié le Centre de ressources pour les familles des militaires d’Halifax et de la région pour son soutien aux marins et aux familles pendant la période précédant la mission, ainsi que pour son assistance et les ressources qu’il continuera à fournir aux familles dans les mois à venir.

Il est maintenant prévu que le Fredericton rejoigne nos partenaires de l’OTAN avec le SNMG2 en Méditerranée dans les prochaines semaines. Au programme, il y aura tout d’abord des patrouilles, des exercices d’interopérabilité et des visites portuaires, conçus pour renforcer les relations du Canada avec ses alliés ainsi que la présence maritime de l’OTAN.

Article publié avec l’autorisation du journal Trident