Le NCSM Calgary se prépare à s’entraîner avec l’hélicoptère Cyclone

Nouvelles de la Marine / Le 13 mars 2019

Par Peter Mallett

L’équipage du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Calgary est de retour dans ses eaux territoriales après un déploiement d’un mois dans le sud de la Californie, mais il ne rejoindra pas immédiatement son port d’attache. Les marins s’entraîneront d’abord dans le détroit de Juan de Fuca avec un hélicoptère CH-148 Cyclone.

Les frégates de la classe Halifax doivent renouveler leur qualification de navires sans détachement aérien environ tous les six mois. Cette qualification permet à l’équipage du navire d’effectuer des opérations par hélicoptère lorsqu’il n’y a pas de détachement de l’Aviation royale canadienne embarqué.

« Il s’agit d’une collaboration entre des militaires de différents métiers et éléments qui travaillent ensemble », explique le premier maître de 2e classe Mark Stevens, qui dirige le service du pont du NCSM Calgary. « L’entraînement ne vise pas seulement l’équipage de pont. Il y a beaucoup de variables dont il faut tenir compte lors de l’appontage d’un hélicoptère, notamment la salle des opérations, la passerelle, l’officier de signalisation à l’appontage et le coordonnateur de vol. »

Lexercice permet à l’équipage du navire de s’entraîner à effectuer des appontages d’hélicoptères, des transferts de personnel, des transferts de fournitures et des opérations de ravitaillement en carburant.

Le PM 2 Stevens affirme que les marins doivent perfectionner ces compétences parce qu’ils peuvent être appelés à interagir avec des hélicoptères d’autres pays au cours de déploiements, comme ce fut le cas l’an dernier dans le cadre de l’opération PROJECTION en Asie-Pacifique.

« Nous avons travaillé avec des hélicoptères des marines du monde entier et ce sont nos marins qui ont effectué ces opérations. Tout doit être parfait, c’est très important », souligne-t-il.

Le Calgary est revenu de l’Op PROJECTION juste avant Noël, mais il a été dépêché en mer au début janvier pour aider la Marine américaine à préparer trois navires de guerre pour une mission de l’OTAN en mer de Chine du Sud, au Moyen-Orient et dans l’Atlantique.

Article publié avec l’autorisation du journal Lookout.