Le M 2 Lieu atteint le niveau Platine au test FORCE des FAC

Galerie d'images

Nouvelles de l’Atlantique / Le 21 mai 2019

Par Mona Ghiz, Affaires publiques des Forces maritimes de l’Atlantique

Le maître de 2e classe (M 2) Hoa Lieu a récemment atteint son objectif de conditionnement physique en atteignant le niveau Platine de l’évaluation de la condition physique opérationnelle FORCE. Avec une note presque parfaite de 398 sur 400, elle a accompli un exploit que seulement un pour cent des membres des FAC ont réalisé depuis le début de l’évaluation FORCE en 2013.

Lucas Hardy, coordonnateur du conditionnement physique et des sports aux PSP d’Halifax, a déclaré : « L’évaluation FORCE est composée de quatre composantes d’évaluation distinctes conçues pour démontrer et mesurer différentes capacités physiques et comprend des tractions de sacs de sable, des levées de sacs de sable, des courses-navettes avec charge intermittente et des sprints de 20 mètres ».

Lucas a ajouté ce qui suit : « Il y a une norme minimale pour tous les membres des FAC. Le test de condition physique est fondé sur la recherche et récompense les personnes qui atteignent le plus haut niveau de condition physique, c’est-à-dire le niveau Platine ». Tous les membres du personnel des FAC ont la responsabilité de maintenir un niveau élevé de condition physique personnelle et ce niveau sera évalué par l’évaluation FORCE.

« J’ai été soulagée de l’atteindre enfin cette année, parce que j’ai modifié mon entraînement pour renforcer mon point faible, a déclaré le M 2 Lieu. Atteindre le niveau Platine exige la mentalité d’un athlète, il faut le vouloir, et faire ce qu’il faut pour atteindre le but. »

Le M 2 Lieu a changé son régime d’entraînement pour inclure le vélo pour se rendre au travail pendant une heure dans chaque direction. Elle a ajouté ce qui suit : « J’essaie de faire de l’exercice cinq jours par semaine. Pour ce qui est de lever des poids et haltères, j’ai réparti mes groupes musculaires sur trois jours. Parfois, je faisais du vélo, je levais des poids et haltères et je faisais de la course à pied ».

Elle a ajouté : « J’ai traité le test FORCE comme un sport. Dans ce sport, il y a cinq épreuves et chacune est exigeante pour le corps de façon différente. J’ai axé mes séances d’entraînement sur les groupes musculaires requis pendant le test et je les ai renforcés et étirés pour augmenter leur mobilité. J’ai mis mon corps en forme pour qu’il soit capable de transporter les sacs de sable et de faire les sprints. »

Manœuvrière de métier, le M 2 Lieu travaille à bord des navires de guerre de la Marine royale canadienne. « Il y a beaucoup de travail manuel, de tâches qui consistent à soulever des objets, et d’utilisation des armes, explique le M 2 Lieu. Votre condition physique joue un rôle important. Il faut être aussi fort que les gars de son unité pour réussir dans son poste. »

Le M 2 Lieu avait six ans lorsqu’elle et sa famille ont émigré du Vietnam à Calgary, en Alberta, en 1980. La forme physique et le sport ont toujours joué un rôle important dans sa vie. Elle a joué au basket-ball, au volley-ball et au badminton et a participé à des activités d’athlétisme pendant son enfance.  Elle a étudié à l’Université de Regina et a pris part à des compétitions en tant que membre de l’équipe féminine de lutte.

La condition physique et l’amélioration de soi font partie intégrante de la culture des FAC et c’est pourquoi une carrière au sein de la MRC était un choix naturel pour le M 2 Lieu, qui s’est jointe à la Réserve navale il y a 26 ans à Regina. Le M 2 Lieu est actuellement à l’emploi du Centre de coordination du personnel (Atlantique) à titre d’analyste du personnel et déclare : « La Marine n’est pas qu’une seule profession. Il y a un grand bassin de métiers que l’on peut choisir, donc il y en a pour tous les goûts.... ». En tant que membre du club des 1 % des personnes au sommet du classement lors de l’évaluation FORCE, le M 2 Lieu affirme de façon catégorique : « ...la Marine est le milieu par excellence ».