Le drapeau canadien sera hissé au mât du HMS Belfast à Londres

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 21 novembre 2017

Par Darlene Blakeley

Le drapeau canadien flottera au mât du navire de Sa Majesté (HMS) Belfast à Londres, en Angleterre, pendant le temps des Fêtes.

Le HMS Belfast, un navire-musée qui était à l’origine un croiseur léger construit pour la Royal Navy (RN), est désormais amarré en permanence sur la Tamise près du Tower Bridge, où le Musée impérial de la guerre en assure l’exploitation.

Tim Lewin, dont le défunt père, l’amiral de la flotte Lord Terence Thornton Lewin, a exercé les fonctions d’officier subalterne à bord du HMS Belfast, a proposé que le drapeau canadien soit hissé au mât du navire-musée durant la semaine de Noël afin de célébrer et de commémorer la participation de la Marine royale canadienne (MRC) à la bataille du cap Nord, pour laquelle le Belfast a reçu un honneur de guerre.

M. Lewin, vice-président de l’Association du Belfast, s’intéresse beaucoup à l’histoire des convois russes qui ont été menés durant la Deuxième Guerre mondiale. Il a lancé plusieurs initiatives pour mieux faire connaitre ces opérations et les liens étroits qui existaient alors entre le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada et la Russie.

Selon Michael Whitby, historien principal de la MRC, les navires de guerre canadiens ont commencé à exercer des fonctions d’escorte des convois russes à l’automne de 1943, mais leurs marins y prenaient part avant cela.

« En fait, des centaines de marins canadiens ont servi à bord de navires britanniques qui ont œuvré dans le nord durant toute la guerre, explique M. Whitby. Quatre-vingts marins — environ 10 pour cent de l’équipage de chaque navire — ont combattu à bord des croiseurs Belfast et Sheffield durant la bataille du cap Nord. Au cours des 18 derniers mois de la guerre, des navires de guerre canadiens ont pris part à plus de la moitié des convois russes. »

En tout, 18 navires de guerre canadiens ont reçu l’honneur de guerre de l’ARCTIQUE pour leur service dans les eaux du nord de l’Europe durant la Deuxième Guerre mondiale.

M. Lewin, reconnaissant cette très grande contribution, a eu l’idée d’un geste d’appréciation, et l’Association du HMS Belfast a accepté de faire hisser le drapeau canadien au mât du navire.

« Mon défunt père a servi à bord d’un destroyer de la classe Tribal de 1943 à 1944, explique-t-il. Son navire, le HMS Ashanti, se trouvait constamment avec les navires de la classe Tribal de la MRC [les Navires canadiens de Sa Majesté Athabaskan, Haida, Huron et Iroquois] et de nombreuses amitiés sont ainsi nées. Le navire auquel l’Ashanti était particulièrement lié était le Huron, avec lequel ils ont couvert les convois dans l’Arctique vers la Russie et, plus tard, les terribles batailles entre la 10e Flottille de destroyers et les forces nazies qui tentaient de faire obstacle aux manœuvres du jour J. Lorsque le Huron s’apprêtait à prendre la route d’Halifax pour un radoub, son carré des officiers a remis son piano adoré à l’Ashanti, et les officiers du carré ont à leur tour fait don à leurs amis canadiens d’assez de bière pour toute leur traversée de l’Atlantique! »

M. Lewin a récemment appris que 80 Canadiens avaient servi à bord du HMS Belfast durant la bataille du cap Nord grâce à son amitié avec M. Whitby.

« En reconnaissance de la contribution de ces Canadiens et des quelque 700 autres à bord des navires de la classe Tribal qui ont couvert le convoi avoisinant, il m’a semblé que quelqu’un devait poser un geste d’appréciation pour ces actions spécifiques et, dans une plus grande mesure, pour l’apport méritoire de la MRC aux campagnes des convois de l’Atlantique et de l’Arctique et aux débarquements du jour J, durant lesquels le HMS Belfast a eu l’honneur de tirer la première salve symbolique sur les plages. Nous sommes très fiers de notre amitié avec le Canada et de nos liens avec la MRC, aujourd’hui et hier. »

Le capitaine de vaisseau Maurice AuCoin, conseiller naval de la MRC à l’État-major de liaison des Forces canadiennes à Londres, explique que le geste « en dit long sur la relation étroite et le lien militaire historique que le Canada et le Royaume-Uni continuent d’entretenir. »

« En cette année du Canada 150, dit-il, cette initiative sert à rappeler, tant pour la MRC que la Marine britannique, l’importance continue du lien transatlantique et du rôle clé que le Canada a joué dans la bataille de l’Atlantique et les convois de l’Arctique durant la Deuxième Guerre mondiale, de même que notre engagement naval permanent dans l’Atlantique Nord. »

Une cérémonie pour marquer le lancement de l’initiative aura lieu à bord du HMS Belfast le 18 décembre 2017. La haute-commissaire adjointe du Canada au Royaume-Uni, Sarah Fountain Smith, et le Capv AuCoin seront les invités d’honneur, et près de 40 invités internationaux, diplomates et attachés militaires, devraient être présents pour l’occasion.