Le directeur de la Musique Naden invité à se joindre à l’American Bandmasters Association

Nouvelles du Pacifique / Le 18 avril 2016

Les cinq années d’expérience du lieutenant de vaisseau (Ltv) Matthew Clark à titre de directeur musical de la Musique Naden de la Marine royale canadienne (MRC) lui ont valu une certaine notoriété aux États-Unis.

En effet, l’officier de marine et très talentueux musicien a été invité, au début mars, à devenir membre de la prestigieuse American Bandmasters Association (ABA).

« Il y a 300 chefs d’orchestre en service dans l’association, et je serai le sixième Canadien, a déclaré le Ltv Clark. Mon père a été mon premier professeur et il m’a toujours dit que si je voulais vraiment obtenir du succès dans ce que j’entreprendrais, je devais m’entourer d’experts. En tant que membre de cette association, je serai entouré de géants du monde des orchestres d’harmonie, ce qui contribuera à promouvoir des harmonies militaires professionnelles canadiennes ».

L’ABA a été fondée en 1920 par Edwin Franko Goldman, un éminent compositeur de musique d’harmonie, afin de rehausser la réputation des harmonies de concert auprès des musiciens et du public et de consolider la place des harmonies de concert dans l’héritage culturel de la société nord‑américaine.

Mis à part les 300 chefs d’orchestre et compositeurs de musique d’harmonie actifs dans la catégorie principale, l’ABA compte 80 membres associés.

Seuls les musiciens qui sont contactés par un membre peuvent espérer être invités à présenter une demande à l’association.

Le processus est strict, et pour être sélectionnés, les chefs d’orchestre et les compositeurs doivent fournir des preuves de leurs réalisations au fil des ans. En ce qui concerne le Ltv Clark, un de ses collègues musiciens, M. Gerald King, chef d’orchestre de l’harmonie de l’Université de Victoria, a commencé à rassembler des exemples des réalisations du Ltv Clark en 2012.

M.  King a consigné pendant près de quatre ans des enregistrements audio de l’officier de marine lorsqu’il dirigeait l’orchestre symphonique de Victoria, la Musique Naden, l’école de musique de l’Université de Victoria et le chœur philharmonique de Victoria. 

En 2015, M. King a informé le Ltv Clark de son intention de l’inviter à présenter sa candidature.

« J’ai d’abord ressenti un sentiment de grande humilité, a déclaré le Ltv Clark. J’aime ce que je fais, mais je ne savais pas vraiment si ma candidature serait acceptée. Quand je l’ai finalement appris, j’ai dû m’asseoir et prendre une grande respiration. »

Après que la demande du Ltv Clark a été transmise à l’ABA, ses membres ont écouté les segments audio recueillis, et 75 pour cent d’entre eux ont voté en faveur de l’admission du nouveau membre. Chaque année, de 12 à 16 candidats sont proposés, mais seuls quelques‑uns sont invités à présenter une demande.

Selon le Ltv Clark, une reconnaissance à ce niveau confirme qu’il a choisi la bonne voie en tant qu’artiste et professionnel. Il a ainsi la possibilité de perpétuer la tradition de l’harmonie militaire au Canada. Le Ltv Clark reconnaît aussi que sans le talent et le professionnalisme exceptionnels des membres de la Musique Naden, cet honneur ne lui aurait jamais été conféré. 

« La Musique Naden est un des meilleurs ensembles du genre, et je suis très heureux d’avoir dirigé cette merveilleuse unité ces cinq dernières années, a-t-il déclaré. Un projet qui me tient à cœur est de promouvoir la musique de qualité et de faire connaître les harmonies de concert. Celles‑ci n’accompagnent pas seulement les marches et les dîners militaires. Il s’agit d’une forme d’art que nous pratiquons en tant que fiers militaires en service. »