L’équipe de sécurité navale assure une meilleure protection de navires durant l’Op REASSURANCE

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 5 octobre 2018

Par l’Ens 1 M. X. Dery

L’équipe de sécurité navale (ESN) a été envoyée en Grèce à la mi-septembre 2018 pour que l’équipage du NCSM Ville de Québec qui s’y trouve puisse prendre congé. Le navire est à mi-chemin de la fin de son déploiement de six mois à l’appui de l’opération REASSURANCE.

L’ESN est une équipe de la Réserve navale évolutive, souple et déployable qui assure une protection de la force (PF) accrue, et par le fait même, la sécurité des navires déployés de la Marine royale canadienne (MRC).

L’équipe assume la responsabilité de la protection de la force, libérant ainsi les membres d’équipage pour d’autres tâches comme l’entretien du navire, et apporte des capacités et des compétences perfectionnées supplémentaires en matière de protection de la force, à terre et en mer, à l’appui des ressources déployées de la MRC.

Il s’agit du quatrième déploiement outremer de l’ESN depuis sa mise sur pied en 2019.

« Nous comptons 42 membres de la Réserve navale de partout au Canada, des grades de matelot de 3e classe à capitaine de vaisseau, a dit le lieutenant de vaisseau Jean Richer, commandant de l’ESN. Ils mettent à la disposition de l’équipe un large éventail d’expériences afin d’assurer une meilleure protection des navires. »  

C’est la première fois que le Ltv Richer, qui s’est joint à la Réserve navale en 2001, dirige une telle unité au cours d’un déploiement et c’est aussi une chance unique pour lui « d’assumer le commandement d’une petite équipe ».

Avant son départ pour la Grèce, l’ESN a suivi, à la BFC Esquimalt en C.-B., un entraînement de trois semaines axé sur le renforcement de la cohésion ainsi qu’une formation d’appoint portant sur le maniement des armes, la protection de la force et les règles d’engagement.

« Nous avons ensuite été formés à bord d’un navire pour répondre à tous les scénarios qui nous attendent possiblement en Grèce et pour être prêts à assurer la protection du navire », a rapporté le Ltv Richer à propos de la dernière semaine d’entraînement et de l’évaluation finale par le Groupe d’entraînement maritime.

Le commodore Angus Topshee, commandant de la Flotte canadienne du Pacifique, s’est entretenu avec l’ESN – Grèce après son dernier exercice d’entraînement et s’est dit très satisfait des résultats.

« Il m’apparaît évident que l’entraînement que nous vous avons offert est de haute qualité, a-t-il affirmé. Je sais, sans l’ombre d’un doute, que vous êtes prêts à mener à bien votre mission en Grèce. »

L’ESN est composée de réservistes de toutes les divisions de la Réserve navale partout au Canada, et elle est toujours à la recherche de nouveaux membres. Si vous êtes membre de la Première réserve, faites part à votre chaîne de commandement de votre souhait de vous joindre à l’ESN en vue de participer à l’un de ses prochains déploiements.