Incendie dans la salle des machines – Mentions élogieuses et distinctions

Nouvelles du Pacifique / Le 3 juin 2015 / Numéro de projet : 06-01-PRO-Awards

Katelyn Moores

Bureau des AP des FMAR(P)

Vingt-cinq membres d’équipage actuels et anciens du NCSM Protecteur et deux employés civils de l’Installation de maintenance de la Flotte Cape Breton ont été reconnus durant une cérémonie de mentions élogieuses et de distinctions tenue le 6 mai et présidée par le contre-amiral Bill Truelove, commandant des Forces maritimes du Pacifique. Les récipiendaires ont été reconnus pour leurs actions qui dépassent les exigences de leurs fonctions normales, dans le cadre desquelles ils ont fait preuve d’un leadership exceptionnel, de connaissances approfondies et d’un effort incessant pour faire face à un important incendie dans la salle des machines survenu en mer le 27 février 2014.

La Mention élogieuse du commandant de la Marine royale canadienne a été remise à 13 membres, tandis que 14 autres membres ont reçu des Bravo Zulu du commandant des FMAR(P). Ils ont été reconnus pour leurs diverses contributions, dont le travail pour rétablir et maintenir les systèmes de communication essentiels, améliorer le moral et appuyer les camarades de bord, rétablir les services essentiels tels que les installations sanitaires et l’électricité, et fournir du soutien médical. Leurs réalisations formidables, avec leur instruction exhaustive et le leadership exceptionnel de tout l’équipage, a permis de sauver le navire.

Le Protecteur a connu un important incendie dans sa salle des machines l’an dernier lorsqu’il retournait à Esquimalt après un déploiement de deux mois au milieu du Pacifique. En raison des dommages considérables subis durant l’incendie, le Protecteur a été aidé par l’USS Michael Murphy, l’USNS Sioux et l’USS Chosin, et remorqué à Pearl Harbor (Hawaï). Une évaluation des dommages a été effectuée, et il a été décidé de ramener le Protecteur à la BFC Esquimalt par remorqueur. À son retour, il a été décidé d’accélérer son désarmement à la suite d’une évaluation des travaux, du temps et des ressources nécessaires pour les réparations par rapport au temps restant avant la fin de service prévue en 2017.

Après 46 ans de service exemplaire, ce navire auxiliaire de ravitaillement pétrolier a été désarmé durant une cérémonie à la BFC Esquimalt le 14 mai.