En ce qui concerne la forme physique, l’équipe de commandement du NCSM Winnipeg prêche par l’exemple

NCSM Winnipeg - OP REASSURANCE / Le 15 janvier 2016

Par l’enseigne de vaisseau de 1re classe Jamie Tobin

La forme physique est un élément nécessaire pour la réussite des opérations, mais il est parfois difficile de la maintenir lorsqu’on participe à un déploiement en mer. Or, à bord du NCSM Winnipeg, l’équipe de commandement prêche par l’exemple en adoptant des modes de vie sains.

« Les membres des Forces armées canadiennes ont la chance de recevoir l’appui du Programme de soutien du personnel (PSP), et notre entraîneur personnel est un atout précieux pour l’équipage », a indiqué le capitaine de corvette Kevin Whiteside, le second du navire.

Afin de garder la forme, le capitaine a installé un vélo stationnaire et un sac de frappe. « Quand on est en forme, on peut assurer notre bien-être physique et mental », a signalé le capitaine de frégate Pascal Belhumeur, commandant du navire.

L’employé du PSP à bord du navire, Sylvain Verrier, enseigne quatre cours de conditionnement par jour lorsque le navire est en mer, et il offre des programmes d’entraînement quotidiens et des conseils en matière d’alimentation à l’équipage. Le Capc Whiteside garde la forme en participant sans faute au cours de 6 h et souvent à celui de 16 h.

« Je suis fier de faire partie d’une équipe de commandement qui donne une grande importance à la forme physique », a déclaré le premier maître de 1re classe Michel Vincelette, capitaine d’armes du NCSM Winnipeg. « L’équipage en est inspiré; nous sommes dotés de l’équipage le plus actif et en forme que j’ai jamais vu. »

À l’aide de M. Verrier, le capitaine d’armes suit en entraînement cardiovasculaire et musculaire intensif conçu pour améliorer sa performance au golf; or, son handicap demeure un mystère.

M. Verrier a une influence sur la vie en mer, certes, mais il collabore également avec nos alliés de l’OTAN pour organiser des activités sportives multinationales ainsi que les courses de cinq kilomètres mensuelles que la flotte effectue lorsqu’elle est mouillée dans un port, et au cours desquelles l’équipage continue d’afficher des temps incroyables.

Il ne reste que quelques mois avant que le long déploiement du navire arrive à sa fin, mais l’équipage du NCSM Winnipeg continue de se servir de la forme physique pour maintenir sa concentration sur la mission et, comme pour tant d’initiatives de la Marine royale canadienne, celle-ci est motivée par l’équipe de commandement du navire.