Des officiers généraux des marines du Groupe des cinq se réunissent pour des discussions d’état-major

Nouvelles du Pacifique / Le 5 novembre 2014 / Numéro de projet : 11-01-5EYES

Du 20 au 24 octobre, le haut commandement des marines des pays du Groupe des cinq – la Marine royale australienne, la Marine royale canadienne, la Marine royale néo-zélandaise, la Marine royale et la Marine des États-Unis – s’est réuni pour la première fois à la BFC Esquimalt en vue de discuter de divers sujets importants concernant l’avenir des opérations navales et de la sécurité maritime.

Alors que les marines des partenaires internationaux du Canada en qui il a le plus confiance font face à un environnement de sécurité mondial incertain caractérisé par l’inconstance, l’instabilité, la complexité et les interdépendances, ces premières discussions des représentants des marines du Groupe des cinq ont donné l’occasion à ce groupe unique de discuter en personne sur des sujets d’intérêt commun dont ils se préoccupent tous.

« Pour la première fois, les commandants adjoints et officiers généraux clés de nos marines ont eu l’occasion de se réunir pour discuter de certains enjeux très importants qui nous touchent tous et de s’engager à collaborer tous ensemble pour tirer parti des possibilités », a déclaré le Cam Ron Lloyd, commandant adjoint de la MRC et chef de la délégation canadienne.

Les pays du Groupe des cinq, dont l’origine remonte à la Seconde Guerre mondiale, constituent un groupe de pays aux vues similaires qui collaborent dans le cadre de divers forums. Grâce à ces discussions, les marines du Groupe des cinq se sont engagées à se réunir chaque année pour mettre en commun le savoir, l’expérience, les pratiques exemplaires et les leçons retenues. Chose des plus importantes, le groupe a déterminé plusieurs domaines dans lesquels une meilleure collaboration peut appuyer les intérêts et objectifs mondiaux communs.

Les discussions d’état-major ont débuté par un aperçu géostratégique des enjeux et défis mondiaux en matière de sécurité maritime qui influent actuellement ou pourraient influer sur les participants à cette rencontre en tant que chefs de marines.

Par la suite, les discussions sont passées aux défis et possibilités en matière de gestion du personnel. « Nous avons étudié comment nous pouvons tirer parti de nos systèmes d’instruction alors que les demandes de personnel continuent de fluctuer et que nos marines font la transition vers de nouvelles capacités », a déclaré le Cam Lloyd. Parmi les autres sujets de discussion, mentionnons la guerre anti-sous-marine (GASM), un sujet important compte tenu de la prolifération croissante des sous-marins des marines dans le monde entier et de leur influence correspondante sur les opérations navales.

Les discussions d’état-major officielles se sont terminées par des discussions sur la gestion organisationnelle avant de passer à une série complète de réunions bilatérales durant lesquelles les participants ont eu l’occasion de discuter directement avec les représentants des autres marines de façon plus ciblée.

En plus de la mise en commun du savoir et de l’expérience durant les discussions et les réunions bilatérales, cette rencontre a également aidé à renforcer le niveau spécial de confiance qui existe entre les pays du Groupe des cinq. « On peut déployer des forces d’appoint en temps de crise, mais on ne peut pas augmenter le niveau de confiance, et la confiance que nous avons établie entre nous ici est très importante », a déclaré le Cam Lloyd.

Le groupe a élaboré un Énoncé de principes visant à profiter des occasions d’échange de personnel entre les marines, et a entrepris un dialogue sur l’importance de la mise en commun des stratégies d’instruction.

« Tous les participants étaient d’avis qu’il s’agissait d’une occasion exceptionnelle de rencontre des officiers généraux ainsi que d’un forum très productif. Je pense qu’il y avait un engagement véritable et sincère de continuer ce que nous avons entrepris ici et d’en tirer parti pour assurer un plus grand succès », a déclaré le Cam Lloyd.