Des officiers de la Marine honorés pour avoir cherché à améliorer les relations avec les peuples autochtones

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 12 décembre 2018

Une équipe de cinq officiers de Marine ayant servi à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Nanaimo a reçu la Mention d’honneur Liz Hoffman 2018 pour avoir cherché à améliorer les relations entre la Marine royale canadienne (MRC) et les peuples autochtones.

Cette mention d’honneur est remise chaque année par l’ombudsman du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes (MDN/FAC) et rend hommage aux membres des FAC, aux employés civils et aux membres des familles qui font des efforts supplémentaires et dépassent les attentes pour aider leurs collègues à résoudre un problème difficile ou apporter des changements positifs et durables au MDN et aux FAC.

L’enseigne de vaisseau de 1re classe Nathan Sukhdeo, l’Ens 1 Khean Murphy, le lieutenant de vaisseau Jeriel Soriano, le Ltv Justin Milley et le capitaine de corvette Shane Denneny ont reçu cette mention pour le courage et la compassion dont ils ont fait preuve en cherchant à améliorer la compréhension et la prise de conscience entre les peuples non autochtones et autochtones au sein de la MRC.

Bien que ces cinq officiers aient depuis quitté le navire pour occuper d’autres postes, quatre d’entre eux étaient à Ottawa le 18 octobre 2018 pour recevoir leur distinction sous la forme d’une sculpture en verre créée par l’artiste autochtone Steven Hearns et remise par le contre-amiral Art McDonald, commandant adjoint de la MRC.

« Nous étions à la fois heureux et honorés de recevoir cette distinction », a déclaré le Ltv Justin Milley, ancien commandant en second du NCSM Nanaimo. « Notre intention n’était pas de rechercher les honneurs, mais bien d’apporter un certain changement au sein de l’institution, un changement unissant les traditions de la MRC et de notre passé colonial à celles des Premières Nations. »

En discutant avec des leaders autochtones lors d’une sortie en mer visant à resserrer les relations communautaires, les marins du NCSM Nanaimo ont été sensibilisés au sentiment de marginalisation et de déconnexion chez des Autochtones membres actuels et anciens des Forces armées canadiennes.

Les officiers ont donc voulu remédier à la situation en cultivant une meilleure estime et une meilleure compréhension des cultures autochtones. Pour ce faire, ils ont demandé à des artistes locaux de créer une œuvre unique et significative pour le navire, ont créé un écusson d’unité en l’honneur des peuples autochtones de la région et ont pris part à un symposium sur les relations entre Autochtones et non-Autochtones.

La mention accompagnant la distinction souligne « qu’en prenant entre autres ces mesures, les officiers du NCSM Nanaimo ont fait la preuve qu’une plus grande estime et compréhension des peuples autochtones peut transformer la culture militaire pour l’harmoniser avec l’effort de vérité et de réconciliation du gouvernement canadien entre les peuples autochtones et non autochtones du Canada. »

« Les officiers du Nanaimo ont pris des initiatives pour aller de l’avant avec créativité, empathie et compréhension », a expliqué le Capc Shane Denneny, ancien commandant du Nanaimo. « Ils ont songé à des idées intéressantes et uniques et sont venus demander conseil aux dirigeants du service et à des conseillers autochtones locaux afin de commencer à apporter des changements à la base. Ce faisant, je pense qu’ils ont amorcé des changements positifs dans leurs sphères d’influence. »