Des navires de la MRC participent à un exercice multinational dans le cadre de l’opération CARIBBE

Galerie d'images

Nouvelles du Pacifique / Le 10 mars 2016

Par le Ltv Linda Coleman

Alors qu’ils se déplaçaient en direction Sud vers la côte Ouest de l’Amérique centrale dans le cadre de l’opération CARIBBE, les Navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Saskatoon et Edmonton ont participé à un exercice de l’INASM dans le Pacifique, connu sous le nom de PACEX 2016, en compagnie de navires de la United States Coast Guard (USCG) et du Secretaría de Marina (SEMAR) mexicain.

L’acronyme INASM désigne l’Initiative nord-américaine de sécurité maritime, une initiative interinstitutions trilatérale en matière de sécurité conclue entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. La Marine royale canadienne (MRC), la United States Navy (USN), la USCG et le SEMAR participent à des exercices dans le cadre de l’INASM depuis 2012 et ces exercices sont conçus pour mettre en place un environnement d’apprentissage permettant aux pays partenaires de mettre à l’épreuve leurs plans, leurs politiques et leurs procédures d’intervention d’urgence en ce qui a trait à la sécurité et à la stabilité maritimes. Ce PACEX se concentrait sur les opérations d’interception maritimes visant à lutter contre le trafic illicite.

Dans le cadre de PACEX 2016, des ressources des trois pays ont mis à l’épreuve leurs capacités de communication et de coordination tactiques, d’opérations avec petites embarcations, d’interception et de perturbation pendant la journée et la soirée du 4 mars 2016.

« Cet exercice donne à nos marins l’occasion de mettre leurs compétences à l’épreuve à l’aide de procédures tactiques interactives et pratiques avec nos alliés », explique le capitaine de corvette Todd Bacon, commandant du NCSM Saskatoon. « C’est une excellente occasion de mettre à l’épreuve et d’améliorer nos capacités d’interception rapide des menaces, comme celles que nous pourrions rencontrer pendant l’opération CARIBBE. »

Pendant l’exercice, des marins du Armada Republica Mexicana (ARM) Revolucion se sont joints à l’équipage des NCSM Saskatoon et Edmonton pour l’après-midi afin d’observer comment un navire canadien opère. « Les exercices comme PACEX aident également à former des partenariats et des liens entre nos forces navales », indique le maître de 1re classe Kevin Parent, capitaine d’armes du NCSM Saskatoon. « Avec l’aide d’un linguiste, les marins mexicains et canadiens ont eu l’occasion de se rencontrer, de dîner ensemble et d’en apprendre un peu sur les méthodes de leur marine respective. »

Cette année, les participants à PACEX 2016 comprenaient les NCSM Saskatoon et Edmonton, le garde-côte Alert de la USCG, qui comptait un hélicoptère H-65 Dolphin et un appareil C-130 de la USCG à son bord. Le SEMAR a fourni le ARM Revolucion et son hélicoptère MD-902, ainsi qu’un appareil CASA C-235.

Les NCSM Saskatoon et Edmonton participent actuellement à l’opération CARIBBE, la contribution du Canada à l’Op MARTILLO, une campagne multinationale contre les organisations criminelles transnationales dans l’océan Pacifique et dans les Caraïbes.