Début des travaux sur le futur NCSM Max Bernays

Nouvelles de la Marine / Le 5 janvier 2018

Par Ryan Melanson

Le 19 décembre 2017, la Marine royale canadienne (MRC) et les Chantiers Maritimes Irving ont marqué un autre jalon important du projet de construction de la flotte future du Canada. Les représentants se sont réunis à l’installation d’usinage maritime Irving à Dartmouth, en N.-É., pour la coupe de l’acier qui sera utilisé dans la construction du futur NCSM Max Bernays.

Des représentants d’Irving et des hauts dirigeants de la MRC étaient présents, de même que la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Carla Qualtrough.

Le navire sera nommé en l’honneur du premier maître Max Bernays, un héros naval canadien de la Colombie-Britannique célèbre pour les gestes qu’il a posés pendant qu’il était capitaine d’armes du NCSM Assiniboine et qui lui ont valu la Médaille pour actes insignes de bravoure de l’amirauté britannique.

En août 1942, dans le feu et les flammes, le PM Bernays a dirigé à lui seul le navire, qui subissait un barrage de tirs du sous-marin allemand U-210. Il a ordonné aux marins subalternes de se mettre à l’abri et il a transmis plus de 100 ordres par télégraphe à la salle des machines, tout en exécutant les ordres de la barre seul et en mettant l’Assiniboine en position pour éperonner et couler le sous-marin ennemi, après une longue et rude bataille, lors de laquelle un marin a perdu la vie et 13 autres ont été blessés.

Chaque navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique de la classe Harry DeWolf porte le nom d’un héros de la Marine canadienne ayant fait preuve de leadership exceptionnel et de bravoure pendant qu’il servait dans la Marine en temps de guerre. L’histoire du PM Bernay correspond sans contredit à ce critère et offre l’occasion à la Marine de nommer un navire en l’honneur d’un militaire du rang pour la toute première fois.

Pour marquer l’occasion, un groupe de militaires du rang de divers grades et professions des Forces maritimes, menés par le capitaine d’armes du NCSM Harry DeWolf, le premier maître de 1re classe Gerry Doucet et le premier maître de la Formation, le PM 1 Pierre Auger, ont également participé à la cérémonie de début des travaux du futur NCSM Max Bernays.

Le navire est le troisième de la série de navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique de la classe Harry DeWolf de la Marine canadienne construits par les Chantiers Maritimes Irving à Halifax. Le premier navire, le NCSM Harry DeWolf, sera livré en 2018, suivi peu de temps après par le NCSM Margaret Brooke, puis par le NCSM Max Bernays à la fin de 2019.