Cet été, la MRC célèbre la fierté gaie

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 17 août 2016

Par Darlene Blakeley

La Marine royale canadienne (MRC) s’efforce d’être le reflet du pays qu’elle sert en appuyant la diversité et l’inclusivité dans ses rangs et ses collectivités. Beaucoup d’unités de la MRC ont participé aux célébrations de la fierté gaie d’un bout à l’autre du pays pour souligner les contributions des Canadiens et Canadiennes lesbiennes, gais, bisexuels, transgenre ou en questionnement (LGBTQ).  

« Nous avons beaucoup à célébrer dans les Forces armées canadiennes, dit le contre-amiral John Newton, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique (FMAR[A]). Nous avons travaillé fort dans le cadre de l’opération HONOUR [un programme interne visant à éliminer les comportements sexuels dommageables et inappropriés dans les FAC] et réalisé des progrès en matière de respect des différences propres au sexe et à l’identité. La diversité est une source de force et de souplesse et elle joue un rôle crucial pour faire en sorte que la Marine demeure une organisation solide, novatrice et axée sur l’avenir. »

Le défilé de la fierté gaie de Halifax, seulement un des nombreux évènements LGBTQ à travers le pays, a eu lieu le 23 juillet. Environ 100 marins et autres membres des FAC, accompagnés par le Cam Newton, ont marché coude à coude dans les rues en portant des drapeaux canadiens et des drapeaux de la fierté gaie pour montrer qu’ils appuient l’inclusivité, la diversité et le respect en milieu de travail.

« Depuis plusieurs années, nous encourageons les militaires à participer au défilé annuel de la fierté gaie en uniforme. Cette année, cependant, c’est la première fois que nous assurons une présence militaire officielle, rapporte le Cam Newton. Le défilé était une activité emballante qui célébrait les meilleurs aspects de notre ville et de notre pays. »

Par ailleurs, le drapeau de la fierté gaie a flotté dans toute la formation pour la première fois cette année. À 8 h, le matin du défilé, les drapeaux ont été hissés un peu partout à la Base des Forces canadiennes (BFC) Halifax et les unités de la flotte, simultanément. Un certain nombre de Divisions de la réserve navale (DRN) ainsi a fait flotter le célèbre drapeau arc-en-ciel de la fierté, y compris le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Cabot à St. John’s, le NCSM Prevost à London, et le NCSM York à Toronto.

Le défilé de la fierté gaie de Toronto est le plus grand de son genre au Canada, avec de nombreux participants venant de la MRC. York, et sa DRN jumelle à Hamilton, le NCSM Star, ainsi que des membres du personnel d’autres unités, ont participé au défilé depuis 2007.

« Chaque année, un groupe de volontaires marche dans le défilé et presque tous les ans, notre musique participe elle aussi », souligne le capitaine de frégate Rob Johnston, commandant du NCSM York. « Au fil des ans, la Marine a représenté plus de 90 % du contingent des Forces armées canadiennes, et plus de 60 marins sont maintenant du nombre. »

« En marchant fièrement dans les défilés de la fierté gaie, la Marine déclare haut et fort qu’elle accueille tout le monde et qu’elle appuie tous ses membres. Nous avons eu l’honneur d’être menés cette année par notre nouveau commandant de la Marine, le vice‑amiral Ron Lloyd; et le commodore Luc Cassivi, directeur général – État de préparation stratégique de la Marine, ainsi que par le premier maître de 1re classe Tom Riefesel, premier maître de la Marine, ajoute le Capf Johnston. Difficile de trouver une preuve plus tangible du soutien et de l’engagement de la Marine envers la fierté et la diversité! »

En tant que membre de la communauté LGBTQ, le Capf Johnston avoue être « profondément fier de l’engagement réel et tangible à l’égard de la diversité et de l’inclusivité manifesté par la Marine et par toutes les FAC ».

« Après avoir servi dans la Réserve pendant 38 ans et avoir travaillé dans les affaires pendant presque aussi longtemps, je peux affirmer que je crois sincèrement que nous sommes à l’avant-garde comme employeur », souligne-t-il.

Les FAC sont déterminées à prévenir la discrimination et le harcèlement en lien avec l’orientation et l’identité sexuelle grâce à des programmes d’information et de sensibilisation, s’assurant ainsi que tous les militaires LGBTQ soient perçus comme des membres importants et à part entière des FAC et qu’ils bénéficient du même droit que les autres à évoluer dans un milieu de travail sans harcèlement.

Par exemple, la BFC Halifax a récemment mis sur pied l’initiative Espace positif, un programme de diversité en milieu de travail créé par la fonction publique de l’Ontario et approuvé par le Conseil du Trésor pour la fonction publique fédérale en 2013.

« L’initiative Espace positif a comme but d’améliorer l’expérience au travail des employés LGBTA en favorisant un milieu sécuritaire, tolérant et marqué par l’ouverture d’esprit », explique Stephanie Cranham, gestionnaire par intérim, Planification et programmes des ressources humaines. « Elle mobilise des champions qui font la promotion de la diversité en milieu de travail. Grâce à la formation du personnel, à des possibilités de perfectionnement professionnel général et à des campagnes de sensibilisation, l’initiative Espace positif tente de prévenir des comportements inappropriés, afin que les personnes se sentent en sécurité dans leur milieu de travail. »

Actuellement, les ministères et agences du gouvernement fédéral sont libres d’adopter l’initiative et de mettre au point leurs propres lignes directrices en fonction du concept original.

Aux dires du capitaine de frégate Wayne DiPersio, chef d’état-major de la BFC Halifax, les hauts dirigeants sont totalement investis dans cette démarche. « Promouvoir la diversité et l’inclusivité dans l’effectif n’est pas seulement la bonne chose à faire en fonction de l’éthique et des valeurs des Forces armées canadiennes, mais cette façon de procéder contribue grandement à la création et au maintien d’un effectif en santé, heureux et productif, qui a pour effet de porter ses fruits sous la forme de l’efficacité et de résultats opérationnels. »

Aux défilés et célébrations de la fierté à travers le pays, des marins de la Force régulière et de la Réserve, et les civils, manifestent leur profond respect pour la diversité de la population canadienne et en prouvant qu’ils valorisent le reflet de cette diversité dans leurs propres rangs.