Après avoir participé à l’opération PROJECTION en Asie-Pacifique, le NCSM Calgary rentre à la BFC Esquimalt

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 20 décembre 2018

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Calgary et l’Unité de ravitaillement naval (URN) Asterix viennent de conclure une mission réussie d’une durée de cinq mois dans la région de l’Asie-Pacifique dans le cadre de l’opération PROJECTION et sont rentrés à leur port d’attache à la Base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt.

Du 20 août au 18 décembre 2018, les navires participaient à l’opération PROJECTION, un déploiement au cours duquel le NCSM Calgary et l’URN Asterix se sont livrés à des engagements visant à renforcer les capacités des pays partenaires à mener des opérations maritimes multinationales efficaces.

« Les marins du NCSM Calgary travaillent sans relâche sur la scène internationale depuis août 2018. Ils ont fait preuve d’un professionnalisme, d’un engagement et d’un dévouement à l’excellence en mer hors pair », a souligné le contre-amiral Craig Baines, commandant du Commandement de la composante maritime.

« Ils ont travaillé de concert avec nos partenaires internationaux dans la région de l’Asie-Pacifique et ont été de remarquables ambassadeurs du Canada et de la Marine royale canadienne. Il est également important de souligner que rien de tout cela n’aurait été possible sans l’amour et le soutien de leurs proches à la maison. Bravo Zulu. »

Les navires ont appuyé des opérations dans la région, prenant part à trois engagements maritimes internationaux (KAKADU 2018 en Australie, KEEN SWORD et KAEDEX au Japon). D’ailleurs, le NCSM Calgary a été la première frégate de la classe HALIFAX à effectuer des opérations à l’appui du régime de sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies à la Corée du Nord, dans le cadre d’une initiative multinationale aux côtés de partenaires et alliés.

« Le NCSM Calgary a été envoyé en mission à l’opération PROJECTION pour répondre à des objectifs très clairs des Forces armées canadiennes, de la Marine royale canadienne et du gouvernement du Canada. Après cinq mois de travail presque continu aux côtés de marines partenaires dans la région de l’AsAsie-Pacifique, encourageant l’interopérabilité grâce à des exercices au large de l’Australie et du Japon, l’initiative en vue de contrer les tactiques d’évitement par la Corée du Nord des sanctions maritimes imposées par le Conseil de sécurité des Nations Unies et un important engagement communautaire à quai, je crois que nous avons atteint ces objectifs », a souligné le capitaine de frégate Blair Saltel, commandant du NCSM Calgary.

« Je crois que nous avons amélioré les relations pour les prochains navires, avons renforcé la confiance dans les capacités et intérêts canadiens dans la région et avons représenté notre ville éponyme dans une région intéressante du monde. Je suis fier de ce que nous avons accompli et je remercie nos proches qui nous ont soutenus de la maison ainsi que les familles militaires qui sont ici aujourd’hui pour nous accueillir. »

La mission du NCSM Calgary représente la deuxième fois en 2018 qu’un navire canadien est envoyé dans la région de l’Asie-Pacifique dans le cadre de l’opération PROJECTION. En effet, le NCSM Vancouver y a participé d’avril à juin. Ces déploiements sont la preuve tangible de la détermination du Canada à avoir une présence maritime permanente et à améliorer le réseau de partenariats de défense du Canada dans la région.