Fiche d’information : l’héritage des noms des navires de la classe Protecteur

Le 12 septembre 2017, la Marine royale canadienne a annoncé que les futurs navires de soutien interarmées (NSI) seraient renommés d’après la classe Protecteur, en hommage au dévouement et aux sacrifices des générations de marins qui ont servi sur les anciens navires de classe Protecteur. Cette décision permet aux nouveaux NSI de porter les honneurs de bataille des navires qui les ont précédés. Le premier NSI portera le nom de NCSM Protecteur, et sera le navire principal de la classe; le second NSI portera le nom de NCSM Preserver.

Auparavant, le navire qui portait le nom Protecteur et les deux navires qui portaient le nom Preserver ont fourni du carburant, du soutien et des fournitures aux navires, aux marins et aux civils de centaines de missions pendant et après la Deuxième Guerre mondiale. Ils ont ainsi transmis un précieux héritage au moyen d’une histoire de devoir envers les Canadiens et les Canadiennes et à l’égard de la paix et de l’ordre internationaux, ce qui leur a valu le respect des Canadiens et des Canadiennes, ainsi que des marines et des pays du monde entier.

Les deux nouveaux NSI transmettront cet héritage. En plus de fournir du carburant et des fournitures, ils seront équipés de technologies de communication, de radar et de surveillance améliorées qui leur permettront d’offrir du soutien aux opérations dans les environnements à menace élevée.

En plus de porter les honneurs de bataille des deux navires, les prochains Protecteur et Preserver préserveront également la mémoire de leurs homonymes en arborant leurs devises respectives.

NCSM Protecteur

Un navire a déjà porté le nom de NCSM Protecteur, un pétrolier ravitailleur d’escadre portant le numéro de coque 509, dans la MRC. Il a été mis en service à Saint John en 1969 et a fidèlement servi le Canada pendant 46 ans.

Faits saillants

  • 1973 : Se joint à la Force navale permanente de l’Atlantique de l’OTAN; première fois qu’un pétrolier ravitailleur d’escadre était affecté à cette flotte.
  • 1990 : Participe à l’opération FRICTION; contribution du Canada à l’embargo économique imposé à l’Irak, après que ce pays eut envahi le Koweït.
  • 1992 : Fournit de l’aide aux victimes de l’ouragan Andrew en Floride.
  • 1999 : Se joint aux forces multinationales en réponse à la crise au Timor oriental.
  • 2002: Participe à l’opération APOLLO; contribution militaire du Canada à la campagne internationale contre le terrorisme.

À son retour à Esquimalt après un déploiement de ce genre, le 27 février 2014, un grave incendie s’est déclaré dans sa salle des machines du Protecteur et l’a mis hors d’état; il a alors dû être remorqué d’abord à Pearl Harbor, à Hawaï, puis à Esquimalt, en C.-B., où il a été désarmé en 2015.

Devise

« Soutien avec courage »

Honneurs de bataille

  • Golfe et Koweït
  • Mer d’Oman

NCSM Preserver

Deux navires ont porté le nom de Preserver dans la Marine royale canadienne (MRC).

Le premier navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Preserver, numéro de coque F94, a été construit en 1941-1942 à Sorel, au Québec. Il a servi de bâtiment-base pendant la guerre au large de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse. Le navire a été désarmé et vendu à la marine péruvienne en 1946.

Le deuxième NCSM Preserver, un pétrolier ravitailleur d’escadre portant le numéro de coque 510, a été mis en service à Saint John au Nouveau-Brunswick, en 1969, et a servi le pays avec distinction pendant 47 ans.

Faits saillants

  • 1974 et 1975 : Contribue à la mission de maintien de la paix des N.-U. à Chypre.
  • 1994 et 1995 : Se joint à la force multinationale appliquant des sanctions contre l’ancienne Yougoslavie.
  • 1998 : Compte parmi les unités de la flotte qui ont participé aux opérations sur les lieux de la catastrophe de la Swiss Air au large de la Nouvelle-Écosse.
  • 2001 : Sert, avec les NCSM Charlottetown et Iroquois, dans la mer d’Oman à l’appui de l’opération ENDURING FREEDOM dirigée par les États-Unis par suite de la destruction du World Trade Center.

Devise :

« Le cœur de la flotte »

Honneurs de bataille

  • Mer d’Oman