Une nouvelle Qualification militaire de base pour les réservistes navals

L'ENCRE - avril 2017 / Le 31 mai 2017

Par le Ltv Benoit Plante, QG RESNAV

Au cours des dernières années, les cadres supérieurs des Forces armées canadiennes (FAC) et de la Marine royale canadienne (MRC) ont fourni des directives quant à l'avenir de la Réserve navale. Le chef d'état-major de la Défense (CEMD) a bien précisé que la Force de réserve devait devenir une « Réserve stratégique » et le commandant de la MRC a déclaré que la Réserve navale devait se transformer pour être intégrée dans une « Marine unique ».

Partant de ces directives, la Réserve navale a commencé une transformation importante dans l'ensemble de son organisation afin de répondre à l'intention du leadership supérieur. Un aspect clé de la transformation est l'instruction des marins et des officiers, et cela commence avec la qualification militaire de base (QMB) (ou Qualification militaire de base des officiers (QMB(O) pour ces derniers).

Au cours de la dernière année, l'École navale (Québec) a travaillé en étroite collaboration avec le Groupe d'instruction du personnel naval pour passer en revue les anciennes QMB/QMB(O) en usage dans la MRC et d'élaborer une stratégie de prestation révisée de la QMB/QMB(O) qui servirait mieux la Réserve navale et la nouvelle génération de recrues qui choisissent de rejoindre l'organisation tout en maintenant l'équivalence de sa QMB/QMB(O) avec les FAC.

Le plan de prestation QMB/QMB(O) mis à jour sera mis en œuvre dès que possible avec la phase résidentielle commençant à l'été 2017. Les cours ont été restructurés pour être donnés en trois phases. Les deux premières phases auront lieu à la Division de la Réserve navale (DRN) pour les recrues avec le personnel de soutien et d'instruction de l'unité.

Au cours de la phase 1, les recrues auront six (6) jours d'instruction pour terminer l'apprentissage à distance (AD) à la Division de la Réserve navale (DRN). L'apprentissage à distance sera principalement axé sur les connaissances générales des FAC, y compris, mais sans s'y limiter, les grades et la structure de commandement, les règlements sur la tenue vestimentaire et la conduite, le code de discipline militaire, l'administration personnelle et des connaissances pratiques de base telles que les parties de la mitrailleuse C-7 ou des notions Chimique, biologique, radioactif et nucléaire (CRBN).

Une fois la phase 1 terminée, les recrues passeront à la phase 2 qui sera également donnée à la DRN avec 18 jours d'instruction. Pour être flexible avec l'horaire des recrues, cette instruction sera donnée soit sur 18 jours séparés, soit sur une période d'instruction condensée (Classe B). La phase 2 comprendra principalement des séances de drill, des cours de premiers soins, sur la correspondance, le harcèlement et l'opération Honneur.

Ensuite, les recrues aborderont la troisième et dernière partie de la QMB/QMB(O). La phase 3 sera une phase résidentielle de 3 semaines dans un établissement d'enseignement. Pour 2017, la portion résidentielle de la QMB/QMB(O) aura lieu à l'École navale (Québec). Mais à l'avenir, cette phase pourrait être enseignée ailleurs au Canada si toutes les ressources requises sont disponibles. L'instruction durant la phase consistera principalement en une instruction pratique CBRN, un cours de carte et boussole, le démontage et l'entretien des armes, le contrôle de l'instruction élémentaire (CIE), l'instruction au tir, les procédures de combat et un exercice en campagne.

La transformation de cet aspect de l'instruction aura des résultats positifs sur les recrues, les DRN et l'ensemble de l'organisation. Pour les recrues, cela leur offrira une flexibilité sans précédent pour suivre leur instruction élémentaire et donc être en mesure d'accéder à leur instruction professionnelle plus rapidement.

Les DRN bénéficieront également de cette nouvelle approche puisque leurs membres auront plus de possibilités de remplir des rôles d'instructeur et de leadership pendant les phases 1 et 2. Finalement, cela augmentera les capacités d'instruction générale des DRN.

En conclusion, cette transformation de l'approche en matière de prestation de la QMB/QMB(O) permettra à la Réserve navale de se rapprocher des intentions du CEMD et du Commandant de la MRC, car le fait d'offrir plus de flexibilité pour former de nouvelles recrues à temps partiel est directement en lien avec la vision d'une Réserve plus stratégique. De plus, cette nouvelle stratégie de mise en œuvre de la QMB/QMB(O) devrait amener les marins à être fonctionnel dans leur occupation plus rapidement, ce qui permettra à la Réserve navale de former plus efficacement du personnel de renfort pour la MRC sur différentes plates-formes, qui est au cœur même du concept de la Marine unique.