Un regard vers le passé et vers l'avenir

L'ENCRE - avril 2017 / Le 31 mai 2017

Par le Pm 1 David Arsenault, premier maître de la Réserve navale

Pendant que je m'apprêtais à rédiger ce qui sera mon dernier article pour L'Encre en tant que premier maître de la Réserve navale, je n'ai pu m'empêcher de revenir sur tout ce qui s'est passé durant les trois incroyables années où j'ai eu l'honneur d'exercer ces fonctions. Lorsque j'ai été nommé à ce poste, la Réserve navale était remuée par la transformation de la Marine et les changements organisationnels qui faisaient en sorte qu'elle allait dorénavant relever de l'organisation de mise sur pied de la force à l'échelle de la Marine royale canadienne (MRC) dirigée par le commandant des Forces maritimes du Pacifique. De grands changements se sont produits depuis; la Réserve navale s'est pleinement intégrée à la gouvernance de la MRC et a profité de tout le poids des initiatives de gestion stratégique de la MRC telles que l'Examen des groupes professionnels militaires (GPM) de la MRC, l'examen des effectifs de la Réserve navale et de la Stratégie relative au futur système d'instruction navale. Parallèlement, nous avons pleinement adopté la nouvelle mission qui consiste à apporter du renfort à la MRC lors de ses déploiements, et un grand nombre de réservistes ont été déployés à bord de navires des classes Halifax, Iroquois et Kingston dans le cadre d'opérations internationales, prenant part à des mission de lutte contre le trafic des drogues durant l'Opération CARRIBE, ainsi qu'à des exercices préparatoires en vue du premier déploiement d'une équipe de sécurité navale en Corée du Sud à l'été de 2017. Tout cela a donné lieu à des grandes améliorations de la façon dont nous gérons notre organisation et dont nous nous intégrons dans le concept de la Marine unique, tout en créant pour les marins de la Réserve navale des possibilités incroyables de contribuer aux opérations navales aux fins de la défense du Canada.

Je suis extrêmement fier de tout le chemin que la Réserve navale a parcouru au cours des trois dernières années. C'est le résultat d'une vision claire, d'un leadership passionné et du travail acharné d'un grand nombre de gens. Cela a commencé avec l'engagement ferme envers une Réserve navale renforcée dont ont fait preuve les amiraux Truelove, Couturier et McDonald en tant que commandant des Forces maritimes du Pacifique, avec l'appui des premiers maîtres de formation, le premier maître de 1re classe (PM 1) Feltham et le PM 1 Grégoire. Les commodores (Cmdre) Craig et Mulkins ont tenu la barre du navire de belle façon, et les commandants adjoints, le capitaine de vaisseau (Capv) Marrack et Capv Ross, ont conduit le personnel extraordinaire du Quartier général de la Réserve navale à travers toute cette période tumultueuse de changement - avec l'assistance remarquable d'un trio exceptionnel de chefs d'état-major de la Force régulière qui ont réussi à faire fonctionner ensemble toutes les pièces mobiles, un autre merveilleux exemple du concept de la Marine unique. Les capv et les PM 1 régionaux, leur personnel des régions et tout le personnel au quartier-général de la Réserve navale ont tous également fait preuve d'un dévouement et d'une persévérance fantastiques dans la réalisation de cette transformation réussie et doivent être félicités pour leur travail - comme doivent l'être tant d'autres personnes.

Si je suis fier de nos réalisations collectives au cours des trois dernières années, je suis tout autant encouragé par les initiatives prometteuses qui ne commencent que maintenant à se concrétiser et qui continueront à transformer la Réserve navale au cours des cinq prochaines années. La mise sur pied du Groupe du recrutement de la Réserve navale et son programme « d'enrôlement accéléré » changeront fondamentalement la façon dont la Réserve navale attire et enrôle les recrues, et nous espérons que cela nous permettra de revenir à des niveaux d'effectifs historiques et d'atteindre nos objectifs futurs en matière de croissance. De même, le retour de l'instruction des recrues se déroulant en grande partie à l'unité, étayée par une phase résidentielle commune plus courte, s'harmonisera mieux avec la disponibilité de nos recrues et contribuera à rétablir un fort sentiment d'appartenance à la division de la Réserve navale (DRN) tout en maintenant un excellent niveau d'instruction à l'échelle nationale. Et finalement, maintenant que le projet de la phase II de l'Examen des effectifs de la Réserve navale commence à disséminer ses constatations initiales, j'ai bon espoir que notre structure organisationnelle, les allocations de grades et de GPM, les compositions des DRN et un accent plus grand mis sur le recrutement d'anciens membres de la Force régulière de tous les GPM nous permettront d'asseoir une fondation solide sur laquelle nous pourrons faire croître l'organisation de la Réserve navale qui entrera dans son deuxième siècle de service au Canada en 2023.

À l'heure actuelle, j'aimerais transmettre toutes mes félicitations à quelques membres de la Réserve navale dont les accomplissements ont été reconnus récemment. Le capitaine de corvette (Capc) Carmen Lapointe (Carleton) a reçu la Mention élogieuse du commandant de la MRC pour son travail lié à la construction des nouvelles installations du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Carleton, tout comme le PM 1 Chris Radimer (Star) pour ses efforts dans la mise sur pied initiale du Centre de Coordination du Personnel (Québec). Le Mat 1 Spencer Lee (Queen Charlotte) vient tout juste d'être choisi pour représenter la Réserve navale en tant que l'une des sentinelles du cénotaphe pour la cérémonie nationale de la bataille de l'Atlantique à Ottawa, le Matelot de 1ere classe (Mat 1) Luke Greenwood (Cabot), le matelot de 2e classe (Mat 2) Ryan Romaniuk (Prevost) et le matelot de 3e classe (Mat 3) Lyne Bonhomme (Donnacona) ont tous été sélectionnés pour prendre part au Programme national des sentinelles ce printemps au Monument commémoratif de guerre à Ottawa. Et finalement, le Mat 1 Jennifer Donaldson du quartier-général de la Réserve navale a été récemment couronné marin de l'année de la Réserve navale pour 2016. Le Mat 1 Donaldson a fait preuve d'un dévouement exceptionnel dans son travail au quartier-général avec l'Officier d'état-major Personnel et le Centre de Coordination du Personnel (Québec), en se portant volontaire pour des activités cérémoniales, en jouant avec la musique du Montcalm et en s'impliquant dans sa collectivité. Bravo Zulu à tous ces excellents marins et aux nombreux autres qui ont reçu récemment des Bravo Zulu ou des prix d'unité des Forces maritimes du Pacifique et de la Réserve navale.

En guise de conclusion, j'aimerais saluer chaque membre de la Réserve navale pour votre passion et votre dévouement à l'égard de cette extraordinaire organisation. Après quelque 33 années de service à la Réserve navale, je passe maintenant à ce qui constituera mon prochain défi avec le cœur un peu lourd, mais aussi avec beaucoup d'optimisme en sachant que l'avenir de la Réserve navale est brillant. Je voudrais terminer en offrant des remerciements de tout cœur au Cmdre Marta Mulkins et au Capv Chris Ross - ce fut pour moi un plaisir absolu que de servir au sein de la triade de commandement de la Réserve navale au cours des deux dernières années. Je tiens aussi à féliciter le PM 1 Mike Giguère qui s'apprête à exercer les fonctions de premier maître de la Réserve navale - il mérite pleinement cette nomination, et je suis certain que le corps des militaires du rang de la Réserve navale sera entre bonnes mains sous son leadership. Bonne chance à vous trois et à tous les autres membres de la Réserve navale, et « bon vent, bonne mer » pour l'avenir !