Qu'est-ce que l'équipe de sécurité navale?

L'ENCRE - avril 2017 / Le 31 mai 2017

Par Chantal Crépeau, QG RESNAV, en collaboration avec le Capc Chura, O Resp ESN

L'équipe de sécurité navale (ESN) est une équipe navale modulaire, évolutive, flexible et déployable qui fournit une protection de la force (PF) accrue pour assurer la sûreté et la sécurité des navires et des membres de la Marine royale canadienne (MRC) pendant des déploiements au pays ou à l'étranger. Le fardeau de la protection de la force mis sur l'équipage d'un navire peut être difficile à maintenir au fil du temps, et réduit la disponibilité du personnel pour d'autres tâches telles que la maintenance. L'ESN vise à pallier ce manque en offrant un niveau additionnel de PF accrue au sol et en mer ainsi que l'expertise nécessaire pour soutenir les ressources déployées de la MRC et répondre aux besoins opérationnels des missions des Forces armées canadiennes (FAC).

L'ESN sera déployée à l'appui des missions du gouvernement du Canada, dans le cadre desquelles elle assurera la protection de la force et la communication avec les pays hôtes, tout en fournissant le soutien et le renseignement nécessaires dans les ports étrangers pendant des déploiements de courte, de moyenne ou de longue durée. Elle pourra intervenir au pays et à l'étranger toute l'année. La première ESN devrait être déployée au printemps et à l'été de 2017.

Structure

L'ESN se trouve à la Base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt et relève directement du commandant de la Flotte canadienne du Pacifique. L'unité compte six membres permanents qui assurent la continuité, fournissent l'expertise professionnelle, s'occupent de la planification et de l'établissement du calendrier, forment le personnel. D'autres membres en service classe A de la Première réserve s'ajouteront à l'unité permanente pendant les missions. Entre 30 et 70 membres supplémentaires seront généralement nécessaires, mais le nombre dépendra des besoins des différentes missions. Le personnel sélectionné sera formé pour participer à des missions spécifiques, et reprendra ses fonctions à la fin de celles-ci. L'ESN entièrement constituée compte un élément de commandement et contrôle des sections d'embarcations tactiques, de PF au sol, de plongeurs inspecteurs de port et une équipe de soutien au service naval.

Opérations

L'ESN s'efforce d'anticiper et d'éviter les menaces, d'intégrer ses opérations en consultation avec les autorités portuaires et d'apporter un soutien aux FAC, lorsque requis.

Les membres de l'ESN reçoivent l'instruction nécessaire afin de prévoir une intervention souple aux menaces maritimes, entre autres les activités terroristes ou criminelles, le sabotage ou l'espionnage, les explosifs sous-marins, les embarcations hostiles et les bombes. Parmi les autres considérations et préoccupations, mentionnons les accidents, les désordres civils ainsi que le comportement et l'attitude des membres de la collectivité locale. L'ESN est autonome et capable de travailler dans des ports maritimes bien établis ou rudimentaires.

Capacité et équipement

En vue d'accomplir des missions très variées dans le monde, l'ESN doit pouvoir assumer de multiples responsabilités, notamment la surveillance maritime et la collecte de renseignements, sensibiliser la population à la présence des FAC. De plus, les responsabilités consistent à inspirer la confiance des marins locaux, des unités de services de protection de port, de la diplomatie navale, de la fonction publique, et assister des agences de renforcement de la loi, au besoin, ainsi que des services de recherche et sauvetage.

L'ESN reçoit l'instruction nécessaire pour mener des opérations locales de PF dans le but de contrer les menaces asymétriques dans les ports maritimes où pourraient se trouver des navires de la MRC. Elle travaille en collaboration avec des ministères et organismes du gouvernement pour faciliter une intervention coordonnée en cas de menace au pays ou à l'étranger.

Instruction et sélection

L'ESN est principalement composée de membres de la Première réserve des FAC et reçoit l'appui de la Force régulière, au besoin.

L'instruction est donnée par l'équipe de commandement de l'ESN à la BFC Esquimalt et englobe des exercices et activités d'instruction de la Réserve navale à l'échelle nationale ou régionale, des activités particulières à l'ESN, des possibilités d'engagement mondial, des exercices des FAC, des exercices internationaux et des opérations. Les membres de l'ESN recevront l'instruction qui leur permettra de répondre aux besoins de missions spécifiques, comme l'emploi de la force, la formation sur les règles d'engagement, un entraînement avancé avec les armes, les tactiques à bord des petites embarcations, les communications, la logistique en déploiement et les compétences en matière de liaison.

Les membres de la Réserve navale qui ont terminé la qualification militaire de base ainsi que leur formation professionnelle peuvent postuler pour l'ESN. Toutes les nouvelles exigences en matière d'instruction seront déterminées en fonction des compétences nécessaires pour les membres de l'ESN et de nouveaux cours seront élaborés pour combler les lacunes en matière de formation professionnelle. En plus de répondre aux exigences annuelles relatives à l'instruction, les membres qualifiés qui sont choisis pour des missions précises devront suivre un cours d'instruction collective et de validation de l'ESN d'une durée d'un mois avant de participer au déploiement.

L'ESN entièrement constituée qui participe à un déploiement compte 129 personnes, c'est-à-dire six membres permanents, quelques membres de GPM uniques à la Force régulière comme des techniciens de mouvements (TEC MOUV), des policiers militaires (PM), des électrotechniciens (Électrotec), des techniciens de coque (TECH COQUE) et des techniciens - Génie des armes (TECH GA), et des réservistes de classe A de tous les GPM et grades de la Réserve occuperont les autres postes.

Souhaitez-vous relever le défi ?