Le NCSM Malahat fait découvrir la vie en mer à des nouvelles recrues et plongeurs

L'ENCRE - avril 2017 / Le 31 mai 2017

Par l'Ens 1 Rudee Gaudet, NCSM Malahat

Pendant une fin de semaine de la mi-janvier 2017, des membres du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Malahat, la division de la Réserve navale de Victoria, ont profité du temps clément sur la côte Ouest pour sortir en mer à bord du patrouilleur-école Grizzly. C'était la deuxième sortie en mer depuis le début de l'année d'instruction en septembre pour les marins du Malahat et l'activité a fait découvrir aux nouveaux membres de l'unité la vie en mer à bord d'un patrouilleur de la classe ORCA.

Le Grizzly a quitté le port d'Esquimalt samedi matin pour traverser jusque dans les eaux des États-Unis et passer samedi soir à Friday Harbor, sur l'île de San Juan, dans l'État de Washington. Parmi les 23 marins à bord pour l'instruction de fin de semaine se trouvaient cinq des dernières recrues du NCSM Malahat, qui naviguaient pour la toute première fois à bord d'un navire militaire. Les fins de semaine d'instruction sont toujours remplies d'activités visant à optimiser la possibilité pour les marins d'affûter leurs aptitudes, et cette fin de semaine ne faisait aucunement exception.

Assistant au travail de l'entraînement de plongée, d'un exercice de repêchage d'homme à la mer, d'exercices de service du génie et d'un exercice d'incendie simulé, les nouvelles recrues ont pu mieux comprendre ce qui les attend dans leur formation au cours des prochains mois. Sur le pont, un officier subalterne des opérations maritimes de surface et sous-marines (MAR SS) travaillait sous la supervision d'un officier MAR SS plus expérimenté, qui l'encadrait et mettait à l'épreuve ses connaissances en matière d'urgences, de matelotage, de manœuvres de navire et de navigation.

« Je ne rate jamais une occasion d'envoyer des nouveaux marins en mer », souligne le capitaine de corvette Michael Lawless, commandant du NCSM Malahat. « Le mandat de la Réserve navale consiste à fournir du personnel et des équipes bien entraînés pour les opérations des Forces armées canadiennes Les fins de semaine d'instruction en mer fournissent de l'expérience réelle et établissent une base de compétences sur laquelle nous pouvons bâtir en cours d'année, dans les cours et à l'aide des simulateurs. »

Pour l'une des nouvelles recrues, le matelot de 1re classe (Mat 1) Christine Gatherum, le point fort de la fin de semaine était l'instruction de plongée. Le Mat 1 Gatherum, ancien sergent de l'artillerie et vétéran de l'Afghanistan aimait la plongée à un point tel qu'elle est passée de la Force régulière à la Réserve navale afin de devenir plongeuse d'inspection portuaire. « L'instruction en plongée et l'apprentissage de nouvelles compétences de matelotage étaient formidables, mais ce que j'ai le plus aimé pendant ma première sortie en mer a été la soupe servie à 10 h. Quelle tradition formidable de la Marine ! »

Le patrouilleur-école Grizzly et l'équipage du Malahat à son bord ont quitté Friday Harbor dimanche matin, circulé entre les îles San Juan et repassé la frontière pour retourner à Esquimalt. Au moment où le Grizzly revenait à son port d'attache, le moral de l'équipage était stimulé par des conditions météorologiques idéales. En effet, pendant que la plus grande partie du Canada était aux prises avec une vague de froid intense, l'équipage a profité d'eaux calmes et le mercure se trouvait autour de cinq degrés Celsius. Après une fin de semaine d'instruction productive, les marins du Malahat préparent déjà leur prochaine sortie en mer.