Changement de cap

L'ENCRE - avril 2017 / Le 31 mai 2017

Par le Capv Chris Ross, commandant adjoint de la Réserve navale

Comme tout le monde le sait déjà, la Réserve navale (RESNAV) est en pleine transformation. Dans le numéro d'automne de L'Encre, nous avons expliqué l'importance de notre rôle dans les opérations en mer pour la Marine royale canadienne (MRC). Cela dit, les changements que nous subissons actuellement comportent non seulement le travail associé particulièrement au succès de nos opérations en mer, mais aussi les mécanismes qui nous permettent d'avoir une RESNAV vigoureuse et prospère dans l'avenir. Au moment où la MRC fait la transition vers la future flotte, la RESNAV évolue elle aussi afin que notre organisation demeure pertinente, durable et capable d'attirer de nouveaux membres et de fournir du personnel formé pour contribuer aux rôles et aux missions de la MRC et des Forces armées canadiennes (FAC) en mer et à terre.

Ces changements comportent plusieurs volets qui sont reliés entre eux par un fil conducteur, à savoir la RESNAV qui continuera de prendre de la force afin d'optimiser son influence au sein de la MRC ainsi que les avantages qu'elle procure à celle-ci en tant qu'une force d'appoint qui contribue aux opérations de la MRC partout au monde.

Notre défi donc est de déterminer comment augmenter notre force et atteindre les objectifs de croissance exigés. Nous devons tout d'abord assurer un milieu propice au succès et faire de la RESNAV un employeur de choix. Nous y parvenons en ayant en place des programmes d'instruction destinés à une collectivité composée principalement de militaires qui travaillent à temps partiel afin de rendre possible l'avancement professionnel et d'offrir aussi bien des emplois intéressants dans les groupes professionnels que des postes institutionnels, tout en assurant le maintien des qualifications professionnelles et des compétences à tous les niveaux. La MRC continue à bâtir l'organisation qui sera responsable de ces programmes d'instruction.

Nous appuyant sur la réorganisation du recrutement de la RESNAV entreprise l'an dernier, nous avons lancé un programme d'enrôlement accéléré ainsi que le processus permettant aux personnes qui le souhaitent de s'enrôler en seulement 21 jours et après trois visites, sans toutefois compromettre les normes de sélection. La prochaine étape de cet effort de recrutement serait la mise sur pied par la RESNAV d'un groupe de recrutement indépendant capable d'exécuter tous les aspects du processus de recrutement. Cela signifie que nous prendrons le contrôle de l'ensemble du processus de recrutement, des activités d'attraction à l'enrôlement des candidats en passant par le traitement des dossiers. Alors qu'il nous reste beaucoup de travail à faire pour mettre sur pied cette organisation, nous anticipons que lorsque combiné avec le processus d'enrôlement accéléré, nous devrions voir une augmentation des candidatures qui nous permettra d'atteindre nos objectifs.

Afin de tirer parti de la capacité d'instruction des divisions de la RESNAV, nous devons faire en sorte que les nouveaux militaires commencent leur instruction formelle menant aux Qualification militaire de base (QMB) et Qualification militaire de base des officiers (QMB(O)) dans leur unité d'appartenance. Ces cours sont divisés en modules offerts en trois phases, qui se termineraient par une phase en résidence de trois semaines au Camp Vimy. La première phase, qui est nécessaire pour les inscriptions aux cours QMB, est consacrée à l'apprentissage distribué sur Internet qui peut être fait dans une salle de classe dans les divisions de la RESNAV. La deuxième phase correspond au volet pratique dans les divisons de la RESNAV. Idéalement, ce module sera dispensé avant les cours QMB, mais le contraire est également possible, au besoin. Cette façon de faire vise à maintenir la même note de passage pour les qualifications QMB tout en répondant à la demande croissante d'instructeurs chargés de former des centaines de nouvelles recrues chaque année. Les militaires enrôlés au début de l'année d'instruction pourraient fort bien terminer la phase en résidence du cours QMB au printemps ou au début de l'été et suivre l'instruction liée à leur groupe professionnel durant leur premier été !

Il va sans dire que notre force est plus qu'une simple affaire de chiffres. Elle dépend de notre capacité de suivre l'instruction pertinente, d'obtenir de nouvelles qualifications et de travailler dans nos groupes professionnels en mer et sur terre. Au moyen du nouveau système d'instruction navale, nous nous employons à permettre à la Réserve d'avoir accès à l'ensemble des séances d'instruction individuelle et, depuis la promulgation du nouveau manuel de l'instruction continue pour la prochaine année d'instruction, la RESNAV commencera à surveiller et à contrôler le niveau de « disponibilité » de chaque personne, notamment les qualifications obtenues, l'instruction continue et le recyclage suivis, et l'expérience acquise, et veillera à ce que les exigences administratives de chaque personne soient satisfaites (cotes de sécurité, évaluation FORCE, etc.). Ainsi, nous pourrons déterminer l'employabilité d'une personne relativement à certaines possibilités offertes et classer les marins par ordre de priorité pour certains cours et certaines possibilités expérientielles. Nous nous attendons à ce que vous profitiez de toutes les occasions qui se présentent, si votre horaire et vos circonstances le permettent, pour atteindre un niveau optimal de disponibilité.

Je félicite chacun d'entre vous pour vos réalisations durant une année d'instruction assez occupée et vous souhaite beaucoup de succès cet été, que ce soit dans un cours, dans un poste au sein de la MRC ou dans vos préparatifs en vue de la prochaine année d'instruction dans une division de la Réserve navale.