Un pétrolier ravitailleur d’escadre intérimaire aide à combler un écart de capacité

Galerie d'images

La Vigie - Automne 2017 / Le 31 octobre 2017

Par Darlene Blakeley

Un équipage hors de l’ordinaire, composé de militaires et de civils, exploitera le navire à moteur (NM) Asterix, qui servira de pétrolier ravitailleur d’escadre intérimaire pour la Marine royale canadienne (MRC).

La mise en service contractuelle du NM Asterix, exploité par une société civile, permettra aux Forces armées canadiennes (FAC) d’obtenir du soutien pour leurs opérations de ravitaillement en mer et d’augmenter leurs capacités en matière de pétroliers ravitailleurs. Les travaux sur le NM Asterix devraient être terminés cet automne au chantier naval Davie, au Québec. Il faudra ensuite effectuer des essais et des évaluations avant que la disponibilité opérationnelle du navire puisse être attestée, au début de 2018.

« Bien qu’il s’agisse d’un navire civil, l’équipage sera composé de militaires et de civils », explique le capitaine de frégate (Capf) Jacob French, directeur du projet de la capacité temporaire de ravitaillement d’escadre. « Les FAC fourniront des spécialistes de mission pour les tâches nécessitant des compétences propres au domaine militaire, comme les opérations à un poste de ravitaillement, les opérations et la maintenance de l’aviation et les services médicaux. »

Le NM Asterix aidera à combler l’écart de capacité relative au ravitaillement en mer de la MRC sur les deux côtes, en attendant la construction de nouveaux navires de soutien interarmées de la classe Protecteur, qui seront livrés en 2022. Le gouvernement fédéral a signé un contrat de service de cinq ans, qui pourra être renouvelé pendant un an, jusqu’à cinq fois, au besoin.

« La MRC a bien hâte de commencer à utiliser le NM Asterix l’année prochaine. Le navire sera d’ailleurs un élément essentiel du soutien des opérations que nous menons à l’étranger, par exemple en Indo‑Asie‑Pacifique, rapporte le Capf French. C’est fantastique de voir que la conversion de la flotte devient une réalité et de constater les progrès accomplis chaque mois sur un navire construit pour aider à répondre aux besoins de ravitaillement en mer de la MRC. »

Le navire sera régulièrement employé pour épauler des forces navales, dans les eaux continentales et à l’étranger, en plus d’appuyer des opérations d’intervention rapide et d’assistance humanitaire, au besoin. À bord du navire, les membres de la MRC qui travailleront avec le capitaine et l’équipage de base devront veiller à ce que l’Asterix soit prêt à tous les égards pour les diverses missions qui l’attendent.

« La MRC devra fournir le personnel requis pour chaque type de mission. À bord du navire, le personnel remplira les fonctions qui ne sont normalement pas assumées par des civils, souligne le Capf French. La MRC considère qu’il est essentiel que ses membres puissent acquérir les compétences nécessaires pour accomplir les tâches de matelotage à bord d’un pétrolier ravitailleur d’escadre. Le NM Asterix nous donnera donc aussi un moyen d’éviter que le niveau de compétence de notre personnel stagne durant la période qui précédera la livraison des nouveaux navires de soutien interarmées.